Affichage de 75 résultats

Description archivistique
Asie orientale 門神 (Gardien des portes)
Options de recherche avancée
Aperçu avant impression Affichage :

敬德門神 | Jingde en gardien des portes

Xylographie en couleurs représentant Yuchi Gong 尉遲恭 (zi Jingde 敬德) en gardien des portes. Il forme un duo avec Qin Qiong 秦瓊 (zi Shubao 叔寶), tous deux généraux de la dynastie des Tang (618-907) divinisés en gardiens des portes 門神 (menshen).

L'estampe 年畫 (nianhua) forme un diptyque avec son pendant de gauche, destiné à être collée sur les portes en célébration du Nouvel An.

L'estampe est issue d'un atelier de Yangliuqing 楊柳青 de la municipalité de Tianjin.

武鍾馗門神 | Zhong Kui martial en gardien de porte

Xylographie monumentale en couleurs représentant Zhong Kui 鍾馗 en position martiale. Ce dernier est reconnaissable à son aspect farouche et sa barbe hirsute. Debout sur une jambe, casqué, vêtu d'une armure et d'un habit aux motifs d'écailles, et brandissant son épée, il est prêt à attaquer. Zhong Kui est ici représenté en gardien de porte 門神 (menshen). Une chauve-souris 蝙蝠 (bianfu), symbole auspicieux, se trouvant dans la partie supérieure droite de l'image et le "sceau" sur fond jaune indiquant 驅邪逐魔 (ouxie zhumo, "chasser les maléfices, expulser les démons") au sommet de la composition, complètent cette estampe du Nouvel An 年畫 (nianhua)

L'estampe est issue de l'atelier de Yangliuqing 楊柳青 de la municipalité de Tianjin.

武鍾馗門神 | Zhong Kui martial en gardien de porte

Xylographie monumentale en couleurs représentant Zhong Kui 鍾馗 en position martiale. Ce dernier est reconnaissable à son aspect farouche et sa barbe hirsute. Debout sur une jambe, casqué, vêtu d'une armure et d'un habit aux motifs d'écailles, et brandissant son épée, il est prêt à attaquer. Zhong Kui est ici représenté en gardien de porte 門神 (menshen). Une chauve-souris 蝙蝠 (bianfu), symbole auspicieux, se trouvant dans la partie supérieure droite de l'image et le "sceau" sur fond jaune indiquant 驅邪逐魔 (ouxie zhumo, "chasser les maléfices, expulser les démons") au sommet de la composition, complètent cette estampe du Nouvel An 年畫 (nianhua)

L'estampe est issue de l'atelier de Yangliuqing 楊柳青 de la municipalité de Tianjin.

燃燈道人門神 [右] | Randeng Daoren en gardien des portes [droite]

Xylographie en couleurs représentant Randeng Daoren 燃燈道人 (litt. "maître taoïste de la lampe qui brûle"), personnage issu du roman du XVIe siècle, L'Investiture des dieux 《封神演義》 (fengshen yanyi). Randeng Daoren est monté sur un cerf 鹿 (lu) richement orné. Le maître taoïste âgé porte un chapeau à cinq pointes et ses emblème décorés du symbole du yin et du yang qui apparaît aussi au milieu du front. Cette estampe 年畫 (nianhua) devrait former un diptyque avec son pendant de gauche (absent) figurant probablement Zhao Gongming 趙公明 sur un tigre noir. Ensemble, elles formaient une paire de gardiens des portes.

L'estampe est frappée du sceau rouge en écriture sigillaire: 朱仙鎮木板年畫博物館 (Zhuxian zhen muban nianhua bowuguan) indiquant que l'œuvre appartenait vraisemblablement au Musée des estampes du Nouvel An de Zhuxian (Kaifeng, Henan). La composition est signée de l'atelier de Tian Cheng (天成).

燃燈道人門神 [右] | Randeng Daoren en gardien des portes [droite]

Xylographie en couleurs représentant Randeng Daoren 燃燈道人 (litt. "maître taoïste de la lampe qui brûle"), personnage issu du roman du XVIe siècle, L'Investiture des dieux 《封神演義》 (fengshen yanyi). Randeng Daoren est monté sur un cerf 鹿 (lu) richement orné. Le maître taoïste âgé porte un chapeau à cinq pointes et ses emblème décorés du symbole du yin et du yang qui apparaît aussi au milieu du front. Cette estampe 年畫 (nianhua) devrait former un diptyque avec son pendant de gauche (absent) figurant probablement Zhao Gongming 趙公明 sur un tigre noir. Ensemble, elles formaient une paire de gardiens des portes.

L'estampe est frappée du sceau rouge en écriture sigillaire: 朱仙鎮木板年畫博物館 (Zhuxian zhen muban nianhua bowuguan) indiquant que l'œuvre appartenait vraisemblablement au Musée des estampes du Nouvel An de Zhuxian (Kaifeng, Henan). La composition est signée de l'atelier de Tian Cheng (天成).

神茶、鬱壘門神 (日) | Shentu et Yulei, gardiens de porte (solaire)

Estampe du Nouvel An 年畫 (nianhua) d'une paire de gardiens de porte identifiés comme Shentu 神荼 et Yulei 鬱壘. Les deux frères, chargés par l'Empereur de Jade de protéger les pêchers de l'immortalité que les démons rongeait, furent divinisés et associés à l'idée qu'ils étaient capables d'écarter les démons. C'est ainsi qu'ils sont devenus des esprits gardiens de portes.

Un ornement décoratif composé de phoenix entourant le caractère du soleil 日 (ri) en partie supérieure rend compte de la spécificité de cette production de l'atelier du village de Yangjiabu 楊家埠.

杨洛书 (Yang Luoshu)

神茶、鬱壘門神 (月) | Shentu et Yulei, gardiens de porte (lunaire)

Estampe du Nouvel An 年畫 (nianhua) monumentale d'une paire de gardiens de porte identifiés comme Shentu 神荼 et Yulei 鬱壘. Les deux frères, chargés par l'Empereur de Jade de protéger les pêchers de l'immortalité que les démons rongeait, furent divinisés et associés à l'idée qu'ils étaient capables d'écarter les démons. C'est ainsi qu'ils sont devenus des esprits gardiens de portes.

Un ornement décoratif composé de phœnix entourant le caractère de la lune 月 (yue) en partie supérieure rend compte de la spécificité de cette production de l'atelier de Tong Shunde 同順德.

杨洛书 (Yang Luoshu)

秦叔寶、尉遲恭門神 | Qin Shubao et Yuchi Gong en gardiens des portes

Xylographie en couleurs représentant Qin Shubao 秦叔寶 (zi de Qin Qiong 秦瓊) et Yuchi Gong 尉遲恭 (zi Jingde 敬德) sur la même estampe. Les deux généraux de la dynastie des Tang (618-907) divinisés en gardiens des portes 門神 (menshen) sont désignés respectivement par leurs noms inscrits en partie haute. Ensemble, ils forment un diptyque destiné à être collé en célébration du Nouvel An. Ici, ils sont figurés de face et accompagnés chacun d'un cortège de cinq personnages de petite taille dont un des enfants à dos de qilin 麒麟 rappelle le thème du "Qilin pourvoyeur d'enfant" (麒麟送子, qilin songzi). Des voeux auspicieux, souhaits de récoltes abondantes (庆丰收五谷丰登, qing fenshou wugu fengdeng) et de richesses tout au long de l'année (祝新年四季发财, zhu xinnian siji facai) sont également portés aux côtés des menshen.

Cette estampe 年畫 (nianhua) typique de la production de l'atelier de Gao Lamei 高腊枚 de la ville de Tantou 滩头 dans la province du Hunan 湖南 est signée en partie basse : 滩头高腊枚 (Tantou, Gao Lamei).

秦叔寶、尉遲恭門神 | Qin Shubao et Yuchi Gong en gardiens des portes

Xylographie en couleurs représentant Qin Shubao 秦叔寶 (zi de Qin Qiong 秦瓊) et Yuchi Gong 尉遲恭 (zi Jingde 敬德) sur la même estampe. Les deux généraux de la dynastie des Tang (618-907) divinisés en gardiens des portes 門神 (menshen) sont désignés respectivement par leurs noms inscrits en partie haute. Ensemble, ils forment un diptyque destiné à être collé en célébration du Nouvel An. Ici, ils sont figurés de face et accompagnés chacun d'un cortège de cinq personnages de petite taille dont un des enfants à dos de qilin 麒麟 rappelle le thème du "Qilin pourvoyeur d'enfant" (麒麟送子, qilin songzi). Des voeux auspicieux, souhaits de récoltes abondantes (庆丰收五谷丰登, qing fenshou wugu fengdeng) et de richesses tout au long de l'année (祝新年四季发财, zhu xinnian siji facai) sont également portés aux côtés des menshen.

Cette estampe 年畫 (nianhua) typique de la production de l'atelier de Gao Lamei 高腊枚 de la ville de Tantou 滩头 dans la province du Hunan 湖南 est signée en partie basse : 滩头高腊枚 (Tantou, Gao Lamei).

秦叔寶、尉遲恭門神 | Qin Shubao et Yuchi Gong en gardiens des portes

Xylographie en couleurs représentant Qin Shubao 秦叔寶 (zi de Qin Qiong 秦瓊) et Yuchi Gong 尉遲恭 (zi Jingde 敬德) sur la même estampe. Ici, ils sont figurés en position dynamique, tournés l'un vers l'autre, et l'arme brandie en l'air. Les deux généraux de la dynastie des Tang (618-907) divinisés en gardiens des portes 門神 (menshen) sont désignés par leurs noms inscrits en partie haute ainsi que par leurs attributs respectifs: épée pour Qin Shubao et fouet pour Yuchi Gong. Ensemble, ils forment un diptyque destiné à être collé en célébration du Nouvel An.

Cette estampe 年畫 (nianhua) typique de la production de l'atelier de Gao Lamei 高腊枚 de la ville de Tantou 滩头 dans la province du Hunan 湖南 est signée en partie basse : 滩头高腊枚 (Tantou, Gao Lamei).

Résultats 11 à 20 sur 75