Affichage de 177 résultats

Description archivistique
年畫 (Images du Nouvel An)
Options de recherche avancée
Aperçu avant impression Affichage :

年年有餘 [右] | Nian nian you yu [droite]

Image droite d'une paire d'estampes du Nouvel An 年畫 (nianhua) inscrites de la formule de bon augure 年年有餘 (nian nian you yu; "de l'abondance année après année") et illustrée dans un style dynamique par un enfant tenant un poisson 魚 (yu). L'œuvre porte une inscription en partie inférieure: 濰線西杨家埠年畫 (Wei xian xi Yangjiabu nianhua) indiquant qu'il s'agit d'une estampe de la partie Ouest du village de Yangjiabu, du district de Weifang (濰坊).

杨洛书 (Yang Luoshu)

金玉滿堂 [右] | Jin yu man tang [droite]

Image droite d'une paire d'estampes du Nouvel An 年畫 (nianhua) inscrite de la formule de bon augure 金玉滿堂 (jin yu mantang; "que salle soit remplie d'or et de jade"). Dans la partie centrale, un enfant plongeant sa main dans un aquarium de poissons rouges est représenté dans un style dynamique. Au-dessus de la scène principale, l'inscription 紅福蘭門 (hong fu lan men; "le [caractère du] bonheur en rouge garde la porte") encadrée par des lanternes décorées du caractère 囍 (xi) du "double bonheur", a été imprimé à l'aide d'une planche indépendante.

杨洛书 (Yang Luoshu)

金玉滿堂 [左] | Jin yu man tang [gauche]

Image gauche d'une paire d'estampes du Nouvel An 年畫 (nianhua) inscrite de la formule de bon augure 金玉滿堂 (jin yu mantang; "que salle soit remplie d'or et de jade"). Dans la partie centrale, un enfant plongeant sa main dans un aquarium de poissons rouges est représenté dans un style dynamique. Au-dessus de la scène principale, l'inscription 紅福蘭門 (hong fu lan men; "le [caractère du] bonheur en rouge garde la porte") encadrée par des lanternes décorées du caractère 囍 (xi) du "double bonheur", a été imprimé à l'aide d'une planche indépendante.

杨洛书 (Yang Luoshu)

鹿鶴同春 [左] | Lu he tong chun [gauche]

Xylographie en couleurs inscrites des caractères 同春 (tong chun) de la formule complète 鹿鶴同春 (lu he tong chun) pour 六合同春 (liu he tong chun) souhaitant partout le printemps et la floraison.

La figure féminine portant un panier de fleurs et une houe est parfois identifiée à la déesse taoïste Magu 麻姑 qui recueille des médicaments pour préserver la santé des femmes. A côté d'elle, un garçon tient une pêche, symbole de fertilité. Le cerf 鹿 (lu) les accompagne, ainsi qu'une chauve-souris 蝙蝠 (bianfu), symbole du bonheur 福 (fu).

Cette image gauche d'une paire d'estampes est complétée par son pendant de droite, réunissant ainsi cerf 鹿 (lu) et grue 鶴 (he), tous deux symboles auspicieux, au printemps.

L'estampe ici porte la signature du village de Yangjiabu 楊家埠 (district du Weifang 濰坊, province du Shandong 山東).

杨洛书 (Yang Luoshu)

酒醉八仙圖 | Ivresse des Huit Immortels

Estampe mettant en scène les Huit Immortels 八仙 (ba xian) dans une scène de banquet. Ils boivent de l'alcool 酒 (jiu). Une inscription se trouve dans la partie supérieure. La xylographie est frappée du sceau à l'encre rouge de Yang Luoshu 楊洛書, et porte le nom de l'atelier de production 楊家埠同順德 (Yangjiabu, Tong Shunde).

杨洛书 (Yang Luoshu)

男十忙 | Nan shi mang

Image représentant sur trois registres des hommes occupés à des travaux des champs, du labour à la récolte, en passant par la plantation. Cette estampe allait de pair avec celle de femmes occupées pareillement à des travaux manuels. Elles étaient fabriquées dans le but de promouvoir la société traditionnelle.

Cette estampe est inscrite des caractères 北公義 (bei Gongyi) indiquant qu'elle est une production de l'atelier Gongyi du Nord.

杨洛书 (Yang Luoshu)

四郎探母 | Silang tan mu

Xylographie multicolore représentant une scène de l'opéra de Pékin, 四郎探母 (Silang tan mu; "Le quatrième fils rend visite à sa mère"). Cette pièce se déroule sous la dynastie des Song du Nord (906-1127) et raconte le récit de Yang Yanhui 楊延輝, quatrième fils 四郎 (silang) de la famille Yang, et général d'armée Song qui fut captif des Liao (907-1125) durant près de quinze ans. Un jour, il parvient à rendre visite à sa mère devenue âgée et lui implore alors à genoux de le pardonner.

杨洛书 (Yang Luoshu)

大灶王 | Grand dieu du Foyer

Xylographie multicolore dédiée au dieu du Foyer 灶王 (Zaowang), célébré le 23ème jour du 12ème mois lunaire selon le calendrier chinois, lors duquel on procédait à la cérémonie d'envoi au Ciel de Zaowang (送灶, song Zao) en brûlant son image. Son effigie était collée au-dessus des fourneaux dans la cuisine pour surveiller faits et gestes des membres du foyer, dont il faisait ensuite le rapport à l'Empereur de Jade 玉皇大帝 (Yuhuangdadi; divinité suprême taoïste), une fois par an. Cette estampe, divisée en trois registres représente Caishen 財神 (dieu de la Fortune) au registre supérieur, le dieu du Foyer appelé ici 皂君府 (Zao Junfu) et son épouse au centre, et Zaowang de nouveau au registre inférieur. De nombreux personnages les entourent et les Huit Immortels 八仙 (ba xian) flanquent l'image de part et d'autre. De nombreuses inscriptions sont aussi présentes à l'intérieur de l'estampe: 招財童子 (zhaocai tongzi), 利市仙宮 (lishi xiangong), 周元通寶 (zhouyuan tongbao), 聚寶盆 (penbaoju).

Au sommet de l'oeuvre se trouve en rouge, un cadre de deux dragons à la perle. Il manque la partie textuelle qui normalement trouve place entre ce motif et l'estampe.

杨洛书 (Yang Luoshu)

年年發財 | Nian nian facai

Estampe du Nouvel An 年畫 (nianhua) illustrant la formule de bon augure qui souhaite fortune au fil des années : 年年發財 (nian nian facai). La scène en extérieur montre des mandarins et des enfants venus apporter des pièces et des lingots d'or à un personnage sur le seuil de sa maison. Derrière lui, la porte est décorée d'inscriptions de bon augure pour le Nouvel An. La xylographie est signée dans la partie inférieure gauche par Yang Luoshu 楊洛書.

杨洛书 (Yang Luoshu)

Résultats 21 à 30 sur 177