Affichage de 177 résultats

Description archivistique
年畫 (Images du Nouvel An)
Options de recherche avancée
Aperçu avant impression Affichage :

Imagerie populaire

Produits notamment pour la fête du Printemps 春節 (chunjie), ces documents iconographiques sont des estampes du Nouvel An 年畫 (nianhua) ou des papiers découpés 剪紙 (jianzhi).

Imprimées à partir d'un procédé xylographique sur papier, les images en couleurs des nianhua, parfois rehaussées au pinceau, étaient destinées à être collées sur les portes et les murs en célébration des festivités de la nouvelle année. De même, les jianzhi étaient affichés aux portes, murs et fenêtres pour leurs aspects décoratif et symbolique.

Les thèmes abordés par ces images sont variés: divinités protectrices, gardiens des portes, scènes de théâtre tirées du répertoire traditionnel de l'opéra chinois, images auspicieuses illustrant formules de souhaits...

Le sous-fonds est constitué de 177 unités de description réunissant des images issues principalement de quatre centres de production en Chine:

  1. Yangjiabu 楊家埠 (Weifang 濰坊, Shandong 山東);

  2. Zhuxian 朱仙 (Kaifeng 開封, Henan 河南);

  3. Yangliuqing 楊柳青 (Tianjin 天津);

  4. Tantou 灘頭 (Longhui 隆回, Hunan 湖南).

金山寺 [白蛇傳] | Le temple de Jinshan [La Légende du Serpent Blanc]

Scène fluviale de l'intervention de Bai Suzhen 白素貞 et Xiao Qing 小青 pour libérer Xu Xian 許先 du moine gardien Fa Hai 法海 lors de la Fête des bateaux-dragons, au temple de Jinshan 金山 (Montagne d’or), tirée de la légende du Serpent Blanc (白蛇傳, Baishe zhuan). Le titre est indiqué en haut de l'image.

杨洛书 (Yang Luoshu)

遊湖 [白蛇傳] | Promenade sur le lac [La Légende du Serpent blanc]

Scène figurant trois personnages (le jeune lettré Xu Xian 許先, Bai Suzhen 白素貞 et sa servante Xiao Qing 小青) à bord d'une embarcation sur le lac de l'Ouest, tirée de la Légende du Serpent Blanc (白蛇傳, Baishe zhuan). Les deux femmes-esprits utilisent leurs pouvoirs pour faire pleuvoir et Bai Shuzhen ouvrir le parapluie. Le titre est indiqué dans la partie supérieure de l'estampe: 遊湖 (You hu, "Promenade sur le lac").

杨洛书 (Yang Luoshu)

天官賜福 | L'officier céleste distribue le bonheur

Estampe du Nouvel An 年畫 (nianhua) multicolore figurant un dieu de la Fortune présentant un rouleau ouvert sur la formule auspicieuse 天官赐福 (tianguan cifu) qui indique que la prospérité est distribuée par le gouvernement céleste.

L'oeuvre est signée dans sa partie inférieure droite: 楊家埠 同順德 (Yangjiabu Tong Shunde) indiquant qu'elle est issue de l'atelier de Tongshunde du village de Yangjiabu (de la ville-préfecture de Weifang 濰坊, province du Shandong 山東).

杨洛书 (Yang Luoshu)

拜塔 [白蛇傳] | Prière à la pagode [La Légende du Serpent blanc]

Scène figurant quatre personnages, tirée de la Légende du Serpent Blanc (白蛇傳, Baishe zhuan), à la pagode de Leifeng (雷峰塔, Leifeng ta) où Xu Shilin 許仕林, le fils de Bai Shuzhen 白素貞 vient délivrer sa mère de sous les fondations en lui rendant un rituel religieux après sa réussite aux examens impériaux. Le titre est indiqué dans la partie supérieure de l'estampe: 拜塔 (Bai ta, "Prière à la pagode").

杨洛书 (Yang Luoshu)

財神 | Dieu de la Richesse

Estampe du Nouvel An 年畫 (nianhua) en couleurs figurant le dieu de la Richesse 財神 (Caishen) tenant un sceptre "ruyi" 如意 de sa main droite, entouré d'un cortège de fidèles, assis devant un récipient de lingots d'or. La partie supérieure de l'estampe s'apparente à un linteau portant à plusieurs reprises le caractère 喜 (xi) du bonheur. Au-dessus de la divinité, figurent le caractère 福 (fu, "bonheur"), ainsi que les cartouches inscrits de la formule de bonne augure 增福 (zengfu, "augmenter la richesse") d'une part, et celle invoquant la divinité 財神 (Cai Shen) d'autre part. L'estampe est signée en partie inférieure droite des caractères 同順德 identifiant l'atelier de Tong Shunde, à l'origine de cette production.

杨洛书 (Yang Luoshu)

壽星 | Dieu de la Longévité

Estampe du Nouvel An 年畫 (nianhua) multicolore figurant le dieu de la Longévité 寿星 (Shou Xing) reconnaissable à son crâne chauve proéminent et allongé, sa longue barbe blanche, ainsi qu'aux attributs qu'il tient: bâton noueux et pêche, symbole de l'immortalité. Une chauve-souris, symbole du bonheur, et un cerf, symbole de prospérité, figurent également à ses côtés. La composition porte dans sa partie gauche l'inscription 楊福涛 刻印 (Yang Futao keyin) qui indique que l'oeuvre est une gravure de Yang Futao 楊付涛, fils de Yang Luoshu 楊洛書.

楊付涛 (Yang Futao)

老鼠娶親 | La nuit de noces des rats

Estampe du Nouvel An 年画 (nianhua) illustrant une scène de mariage avec la mariée menée en palanquin par un cortège de rats. Représentation du mariage des rats célébrant le troisième du jour du Nouvel An. Le titre est donné en haut de l'image et une inscription se trouve dans la partie supérieure gauche: 老鼠本性強,家住在倉房, 择定娶親日,假伴装新郎 (laoshu benxing qiang, jia zhu zai cangfang, zeding quqin ri, jia ban zhuang xinlang ; Le rat est fort de nature, il vit dans la grange, une fois choisi le jour de mariage, il s'apprête dans les vêtements de jeune marié).

杨洛书 (Yang Luoshu)

劉海戲金蟾 | Liu Hai tentant le crapaud d'or

Xylographie en couleurs représentant l'immortel taoïste Liu Hai (刘海) qui tente le crapaud mythique lunaire à trois pattes (Jinchan 金蟾) à l'aide d'une ligature auxquelles sont attachées des pièces d'or. Selon la croyance populaire, la représentation de Liu Hai, parfois considéré comme une incarnation du dieu de la Fortune, est associé à la richesse et au bonheur. Cette estampe devait former une paire avec son pendant de droite.

杨洛书 (Yang Luoshu)

Résultats 1 à 10 sur 177