Affichage de 3 résultats

Description archivistique
Yangjiabu 門神 (Gardien des portes)
Options de recherche avancée
Aperçu avant impression Affichage :

Imagerie populaire

Produits notamment pour la fête du Printemps 春節 (chunjie), ces documents iconographiques sont des estampes du Nouvel An 年畫 (nianhua) ou des papiers découpés 剪紙 (jianzhi).

Imprimées à partir d'un procédé xylographique sur papier, les images en couleurs des nianhua, parfois rehaussées au pinceau, étaient destinées à être collées sur les portes et les murs en célébration des festivités de la nouvelle année. De même, les jianzhi étaient affichés aux portes, murs et fenêtres pour leurs aspects décoratif et symbolique.

Les thèmes abordés par ces images sont variés: divinités protectrices, gardiens des portes, scènes de théâtre tirées du répertoire traditionnel de l'opéra chinois, images auspicieuses illustrant formules de souhaits...

Le sous-fonds est constitué de 177 unités de description réunissant des images issues principalement de quatre centres de production en Chine:

  1. Yangjiabu 楊家埠 (Weifang 濰坊, Shandong 山東);

  2. Zhuxian 朱仙 (Kaifeng 開封, Henan 河南);

  3. Yangliuqing 楊柳青 (Tianjin 天津);

  4. Tantou 灘頭 (Longhui 隆回, Hunan 湖南).

神茶、鬱壘門神 (日) | Shentu et Yulei, gardiens de porte (solaire)

Estampe du Nouvel An 年畫 (nianhua) d'une paire de gardiens de porte identifiés comme Shentu 神荼 et Yulei 鬱壘. Les deux frères, chargés par l'Empereur de Jade de protéger les pêchers de l'immortalité que les démons rongeait, furent divinisés et associés à l'idée qu'ils étaient capables d'écarter les démons. C'est ainsi qu'ils sont devenus des esprits gardiens de portes.

Un ornement décoratif composé de phoenix entourant le caractère du soleil 日 (ri) en partie supérieure rend compte de la spécificité de cette production de l'atelier du village de Yangjiabu 楊家埠.

杨洛书 (Yang Luoshu)

神茶、鬱壘門神 (月) | Shentu et Yulei, gardiens de porte (lunaire)

Estampe du Nouvel An 年畫 (nianhua) monumentale d'une paire de gardiens de porte identifiés comme Shentu 神荼 et Yulei 鬱壘. Les deux frères, chargés par l'Empereur de Jade de protéger les pêchers de l'immortalité que les démons rongeait, furent divinisés et associés à l'idée qu'ils étaient capables d'écarter les démons. C'est ainsi qu'ils sont devenus des esprits gardiens de portes.

Un ornement décoratif composé de phœnix entourant le caractère de la lune 月 (yue) en partie supérieure rend compte de la spécificité de cette production de l'atelier de Tong Shunde 同順德.

杨洛书 (Yang Luoshu)