Affichage de 36 résultats

Description archivistique
Henan
Options de recherche avancée
Aperçu avant impression Affichage :

灶君府 | Le département (céleste) de Zaojun

Xylographie en couleurs représentant le département céleste du dieu du Foyer 灶君 Zaojun. La divinité est célébrée le 23ème jour du 12ème mois lunaire selon le calendrier chinois lors duquel on procédait à la cérémonie d'envoi au Ciel de Zaowang (送灶 song Zao) en brûlant son image. Son effigie était collée au-dessus des fourneaux dans la cuisine pour surveiller faits et gestes des membres du foyer dont il faisait ensuite le rapport à l'Empereur de Jade 玉皇大帝 (Yuhuangdadi; divinité suprême taoïste), une fois par an.

Au registre supérieur est représentée la porte céleste du Sud (南天門, nan tian men) qui est la porte qui mène au palais de l'Empereur de Jade. L'image d'ensemble est flanquée par les Huit Immortels 八仙 (ba xian).

On trouve en haut à droite le sceau rouge en écriture sigillaire du Musée des estampes du Nouvel An de Zhuxian (Kaifeng, Henan): 朱仙鎮木板年畫博物館 (Zhuxian zhen muban nianhua bowuguan).

灶君府 | Le dieu du Foyer et son épouse

Xylographie en couleurs représentant le dieu du Foyer 灶君 Zaojun (aussi désigné 灶王 Zaowang) et son épouse dans le registre central. Deux cartouches d'inscriptions les entourent et indiquent les deux jours durant lesquels la divinité monte du Ciel pour faire son rapport sur les actions des humains à l'Empereur de Jade 玉皇大帝 (Yuhuangdadi): 二十三日去 (ershisan ri qu; il va au 23ème jour [du 12ème mois]); 初一五更來 (chuyiwu genglai; il vient au 15ème jour du 1er mois). Au registre supérieur est représentée Guanyin 觀音 portant un enfant, tandis qu'un arbre à monnaie trône au milieu du registre inférieur. Dans ce même registre, deux acolytes tiennent des rouleaux ouverts où sont inscrits les vœux de chacun: à droite, 招財童子 (zhaocai tongzi) indique qu'il s'agit de l'enfant apportant richesse et bonheur; tandis qu'à gauche, 利巿仙官 (lishi xian guan) indique que les Immortels souhaitent chance et profits.

La composition est flanquée des Huit Immortels 八仙 (ba xian). Enfin, dans la partie haute de l'estampe se trouve le calendrier de l'année 1991 de notre ère, encadré par des dragons.

L'estampe est frappée du sceau rouge en écriture sigillaire: 朱仙鎮木板年畫博物館 (Zhuxian zhen muban nianhua bowuguan) indiquant que l'œuvre appartenait vraisemblablement au Musée des estampes du Nouvel An de Zhuxian (Kaifeng, Henan), lieu de cette production.

燃燈道人門神 [右] | Randeng Daoren en gardien des portes [droite]

Xylographie en couleurs représentant Randeng Daoren 燃燈道人 (litt. "maître taoïste de la lampe qui brûle"), personnage issu du roman du XVIe siècle, L'Investiture des dieux 《封神演義》 (fengshen yanyi). Randeng Daoren est monté sur un cerf 鹿 (lu) richement orné. Le maître taoïste âgé porte un chapeau à cinq pointes et ses emblème décorés du symbole du yin et du yang qui apparaît aussi au milieu du front. Cette estampe 年畫 (nianhua) devrait former un diptyque avec son pendant de gauche (absent) figurant probablement Zhao Gongming 趙公明 sur un tigre noir. Ensemble, elles formaient une paire de gardiens des portes.

L'estampe est frappée du sceau rouge en écriture sigillaire: 朱仙鎮木板年畫博物館 (Zhuxian zhen muban nianhua bowuguan) indiquant que l'œuvre appartenait vraisemblablement au Musée des estampes du Nouvel An de Zhuxian (Kaifeng, Henan). La composition est signée de l'atelier de Tian Cheng (天成).

燃燈道人門神 [右] | Randeng Daoren en gardien des portes [droite]

Xylographie en couleurs représentant Randeng Daoren 燃燈道人 (litt. "maître taoïste de la lampe qui brûle"), personnage issu du roman du XVIe siècle, L'Investiture des dieux 《封神演義》 (fengshen yanyi). Randeng Daoren est monté sur un cerf 鹿 (lu) richement orné. Le maître taoïste âgé porte un chapeau à cinq pointes et ses emblème décorés du symbole du yin et du yang qui apparaît aussi au milieu du front. Cette estampe 年畫 (nianhua) devrait former un diptyque avec son pendant de gauche (absent) figurant probablement Zhao Gongming 趙公明 sur un tigre noir. Ensemble, elles formaient une paire de gardiens des portes.

L'estampe est frappée du sceau rouge en écriture sigillaire: 朱仙鎮木板年畫博物館 (Zhuxian zhen muban nianhua bowuguan) indiquant que l'œuvre appartenait vraisemblablement au Musée des estampes du Nouvel An de Zhuxian (Kaifeng, Henan). La composition est signée de l'atelier de Tian Cheng (天成).

牛王 | Le roi Buffle

Xylographie en couleurs représentant le roi Buffle 牛王 (Niu wang) tel qu'identifié par le cartouche au-dessus de lui. Il est assis sous un dais, entouré de deux fidèles. Au registre inférieur, on trouve également deux bœufs disposés de manière symétrique devant une mangeoire.

L'estampe est frappée d'un sceau rouge en écriture sigillaire appartenant au Musée des estampes du Nouvel An de Zhuxian 朱仙鎮木板年畫博物館 (Zhuxian zhen muban nianhua bowuguan).

La production est issue des ateliers de Zhuxian (Kaifeng, Henan)

狀元祭塔 [双] | Cérémonie à la pagode [double]

Xylographie multicolore double représentant une scène tirée de la légende du Serpent Blanc (白蛇傳, Baishe zhuan): Xu Shilin 許仕林, fils de Bai Suzhen 白素貞, vient prier à la pagode Leifeng 雷峰塔 (Leifeng ta) après avoir reçu le classement le plus élevé aux examens impériaux. Il délivre alors sa mère de sous les fondations de la pagode grâce à un rituel religieux.

L'ensemble est frappé d'un sceau rouge en écriture sigillaire: 朱仙鎮木板年畫博物館 (Zhuxian zhen muban nianhua bowuguan) indiquant que l'œuvre appartenait vraisemblablement au Musée des estampes du Nouvel An de Zhuxian (Kaifeng, Henan).

La feuille comporte deux estampes du même modèle qui ont pour vocation d'être séparées pour être vendues individuellement.

王小趕腳 | Wang Xiao ganjiao

Xylographie multicolore représentant 二姑娘 (Er Guniang) et 王小 (Wang Xiao) accompagné de son âne. Les deux personnages sont les protagonistes d'une pièce comique intitulée "Wang Xiao conduit un âne": 王小趕腳 (Wang Xiao ganjiao), un opéra wuyin (五音戲) du répertoire traditionnel du Henan, dans lequel Er Guniang chemine avec Wang Xiao et son âne. Durant tout le chemin, ils jouent, discutent, se disputent...

Cette estampe, individuelle, est similaire à l'item IPC-B-66. Seules les couleurs changent.

王小趕腳 [双] | Wang Xiao ganjiao [double]

Xylographie multicolore double représentant 二姑娘 (Er Guniang) et 王小 (Wang Xiao) accompagné de son âne. Les deux personnages sont les protagonistes d'une pièce comique intitulée "Wang Xiao conduit un âne": 王小趕腳 (Wang Xiao ganjiao), un opéra wuyin (五音戲) du répertoire traditionnel du Henan, dans lequel Er Guniang chemine avec Wang Xiao et son âne. Durant tout le chemin, ils jouent, discutent, se disputent...

L'ensemble est signé de l'atelier de Tian Cheng 天成 et frappé d'un sceau rouge en écriture sigillaire: 朱仙鎮木板年畫博物館 (Zhuxian zhen muban nianhua bowuguan) indiquant que l'œuvre appartenait vraisemblablement au Musée des estampes du Nouvel An de Zhuxian (Kaifeng, Henan).

La feuille comporte deux estampes du même modèle qui ont pour vocation d'être séparées pour être vendues individuellement.

福祿壽三星 [双] | Les trois astres Fu, Lu, Shou [Bonheur, Prospérité, Longévité] [double]

Xylographie multicolore double représentant les trois astres Fu 福, Lu 祿, Shou 壽, allégories du bonheur, de la prospérité, et de la longévité, accompagné d'un bébé. Les quatre personnages sont répétés de manière symétrique, et on lit au milieu le nom de l'atelier: 天成 (Tian Cheng). L'estampe porte le sceau rouge en écriture sigillaire: 朱仙鎮木板年畫博物館 (Zhuxian zhen muban nianhua bowuguan) indiquant que l'œuvre appartenait vraisemblablement au Musée des estampes du Nouvel An de Zhuxian (Kaifeng, Henan).

La feuille comporte deux estampes du même modèle qui ont pour vocation d'être séparées pour être vendues individuellement.

秦瓊、敬德門神 [右] | Qin Qiong et Jingde en gardiens des portes [droite]

Xylographie en couleurs représentant Qin Qiong 秦瓊 (zi Shubao 叔寶) en gardien des portes 門神 (menshen). Figuré dans une position martiale avec ses épées comme attributs, il est en apparat militaire avec un maquillage issu de la scène d'opéra. Il forme un duo avec Jingde 敬德 (zi de Yuchi Gong 尉遲恭), tous deux généraux de la dynastie des Tang (618-907) divinisés en gardien des portes.

L'estampe 年畫 (nianhua) forme un diptyque avec son pendant de gauche, destiné à être collé sur les portes en célébration du Nouvel An.

L'ensemble est signé de l'atelier de Tian Cheng 天成老店 (Tian Cheng laodian) du village de Zhuxian 朱仙 (Kaifeng, Henan) et frappé d'un sceau rouge en écriture sigillaire: 朱仙鎮木板年畫博物館 (Zhuxian zhen muban nianhua bowuguan) indiquant que l'œuvre appartenait vraisemblablement au Musée des estampes du Nouvel An de Zhuxian.

Résultats 21 à 30 sur 36