Affichage de 39 résultats

Description archivistique
Yangjiabu
Options de recherche avancée
Aperçu avant impression Affichage :

甘露寺 [三國演義] | Le temple de la Rosée douce [roman des Trois royaumes]

Estampe multicolore réunissant Liu Bei 刘備 accompagné de Zhao Yun 趙雲, Qiaoguo lao 喬國老 et Wuguo tai 吳國太, suivie d'une servante, au temple de la Rosée douce (甘露寺, Ganlu si). Le lieu de rencontre ainsi que les personnages sont identifiés par les inscriptions. Cette scène où Liu Bei rencontre sa future belle-mère au temple de la Rosée douce fait référence à des événements narrés dans le roman célèbre du XIVe siècle, les Trois Royaumes 三國演義 (Sanguo yanyi) de Luo Guanzhong 羅貫中 (1330? - 1400?).

杨洛书 (Yang Luoshu)

連年有餘 [右] | Lian nian you yu [droite]

Figure féminine vêtue d'un chapeau de pêcheuse et d'un habit coloré dont les décors en volutes aux épaules rappellent les costumes de théâtre. Elle tient un lotus 蓮 (lian) de sa main droite et un panier rempli de fleurs au bout d'une canne de bambou. Elle est accompagnée d'un petit enfant qui porte un poisson 魚 (yu). Ils sont tous deux tournés vers la gauche. Le lotus et le poisson désignent en fait les caractères homonymes 連 (lian) et 餘 (yu) de la formule complète 連年有餘 (lian nian you yu), souhait de prospérité et d'abondance année après année. Cette formule commencée dans la partie supérieure droite de l'estampe se termine chez son pendant. En effet, cette image forme avec son pendant une paire d'estampes qui était destinée à être collée sur les portes de la chambre de la bru. De plus, l'inscription 楊家埠 (Yangjiabu) portée en bas à gauche de l'œuvre attribue cette production au village de Yangjiabu (du district de Weifang 濰坊, province du Shandong 山東).

杨洛书 (Yang Luoshu)

麒麟送子 [右] | Qilin apportant des enfants talentueux [droite]

Xylographie en couleurs illustrant la formule de souhait pour la naissance d'un fils: 麒麟送子 (Qilin songzi; littéralement "qilin délivrant un fils"). Ainsi, sur cette image, la scène inscrite dans un cercle représente un enfant assis sur le dos d'un qilin, créature fantastique vertueuse, annoncés par un personnage portant une bannière et frappant un tambour. Le cercle est surmonté d'un motif décoratif de fleur de lotus. Les caractères 麒麟 (qilin) de la formule complète 麒麟送子 (qilin songzi) sont complétés par ceux de l'estampe suivante, formant à elles deux une paire d'images collées (畫帖, huatie) sur les battants de porte lors des célébrations du Nouvel An.

杨洛书 (Yang Luoshu)

鹿鶴同春 [左] | Lu he tong chun [gauche]

Xylographie en couleurs inscrites des caractères 同春 (tong chun) de la formule complète 鹿鶴同春 (lu he tong chun) pour 六合同春 (liu he tong chun) souhaitant partout le printemps et la floraison.

La figure féminine portant un panier de fleurs et une houe est parfois identifiée à la déesse taoïste Magu 麻姑 qui recueille des médicaments pour préserver la santé des femmes. A côté d'elle, un garçon tient une pêche, symbole de fertilité. Le cerf 鹿 (lu) les accompagne, ainsi qu'une chauve-souris 蝙蝠 (bianfu), symbole du bonheur 福 (fu).

Cette image gauche d'une paire d'estampes est complétée par son pendant de droite, réunissant ainsi cerf 鹿 (lu) et grue 鶴 (he), tous deux symboles auspicieux, au printemps.

L'estampe ici porte la signature du village de Yangjiabu 楊家埠 (district du Weifang 濰坊, province du Shandong 山東).

杨洛书 (Yang Luoshu)

年年發財 | Nian nian facai

Estampe du Nouvel An 年畫 (nianhua) illustrant la formule de bon augure qui souhaite fortune au fil des années : 年年發財 (nian nian facai). La scène en extérieur montre des mandarins et des enfants venus apporter des pièces et des lingots d'or à un personnage sur le seuil de sa maison. Derrière lui, la porte est décorée d'inscriptions de bon augure pour le Nouvel An. La xylographie est signée dans la partie inférieure gauche par Yang Luoshu 楊洛書.

杨洛书 (Yang Luoshu)

神茶、鬱壘門神 (日) | Shentu et Yulei, gardiens de porte (solaire)

Estampe du Nouvel An 年畫 (nianhua) d'une paire de gardiens de porte identifiés comme Shentu 神荼 et Yulei 鬱壘. Les deux frères, chargés par l'Empereur de Jade de protéger les pêchers de l'immortalité que les démons rongeait, furent divinisés et associés à l'idée qu'ils étaient capables d'écarter les démons. C'est ainsi qu'ils sont devenus des esprits gardiens de portes.

Un ornement décoratif composé de phoenix entourant le caractère du soleil 日 (ri) en partie supérieure rend compte de la spécificité de cette production de l'atelier du village de Yangjiabu 楊家埠.

杨洛书 (Yang Luoshu)

神茶、鬱壘門神 (月) | Shentu et Yulei, gardiens de porte (lunaire)

Estampe du Nouvel An 年畫 (nianhua) monumentale d'une paire de gardiens de porte identifiés comme Shentu 神荼 et Yulei 鬱壘. Les deux frères, chargés par l'Empereur de Jade de protéger les pêchers de l'immortalité que les démons rongeait, furent divinisés et associés à l'idée qu'ils étaient capables d'écarter les démons. C'est ainsi qu'ils sont devenus des esprits gardiens de portes.

Un ornement décoratif composé de phœnix entourant le caractère de la lune 月 (yue) en partie supérieure rend compte de la spécificité de cette production de l'atelier de Tong Shunde 同順德.

杨洛书 (Yang Luoshu)

六畜繁殖 | Prospérité des six animaux

Nouvelle estampe du Nouvel An 新年畫 (xin nianhua) reprenant la tradition des estampes du Nouvel An 年畫 (nianhua), produite dans les années 1960 dans le contexte de la Révolution culturelle. Xylographie multicolore illustrée dans un style dynamique par trois enfants assis au sol et entourés par six petits animaux: cheval, chèvre, bœuf, canard, porc et coq. Une banderole rouge est inscrite d'un slogan : 六畜繁殖 (liu chu fan zhi) clamant la reproduction des six animaux, et faisant ainsi la promotion de l'élevage.

杨洛书 (Yang Luoshu)

Résultats 31 à 39 sur 39