Affichage de 86 résultats

Description archivistique
Longhui (xian)
Options de recherche avancée
Aperçu avant impression Affichage :

金玉滿堂、窗畫 | Jin yu mantang

Xylographie en couleurs représentant une estampe décorative de fenêtre 窗畫 (chuanghua), typique des estampes du Nouvel An 年畫 (nianhua) et inscrite de la formule auspicieuse 金玉滿堂 (jin yu mantang; “que la salle soit remplie d’or et de jade”), adressant vœux d’abondance, de prospérité et de richesse.

Les caractères calligraphiés au pinceau sont inscrits dans des octogones rehaussés de motifs floraux (prunus et chrysanthèmes) se détachant d’un fond composé du symbole répété de la svastika 卍.

金玉滿堂、窗畫 | Jin yu mantang

Xylographie en couleurs représentant une estampe décorative de fenêtre 窗畫 (chuanghua), typique des estampes du Nouvel An 年畫 (nianhua) et inscrite de la formule auspicieuse 金玉滿堂 (jin yu mantang; “que la salle soit remplie d’or et de jade”), adressant vœux d’abondance, de prospérité et de richesse.

Les caractères calligraphiés au pinceau sont inscrits dans des octogones rehaussés de motifs floraux (prunus et chrysanthèmes) se détachant d’un fond composé du symbole répété de la svastika 卍.

關公、馬超門神 [右] | Guan Gong et Ma Chao en gardiens des portes [droite]

Xylographie en couleurs figurant Guan Yu 關羽 (aussi appelé Yunchang 雲長 de son 字 zi, nom public), tel qu'identifié par l'inscription.

Ici, Guan Yu, casqué, en armure et hallebarde en main, se présente debout, légèrement tourné vers son pendant (Ma Chao 馬超) avec qui il forme un diptyque. En effet, les deux généraux de la dynastie des Shu Han (221-263) de la période des Trois Royaumes (220-280), reconnus pour leurs bonnes valeurs morales, ont été divinisés en gardiens des portes 門神 (menshen). Ainsi, ce type de paire d'estampes 年畫 (nianhua), destinée à être collée en célébration du Nouvel An, servait à orner les portes des maisons. Des étendards surgissant de derrière Guan Yu sont inscrits du caractère 福 (fu) du bonheur. Le caractère 囍 (xi, bonheur) apparaît également sur la robe du général, renforçant ainsi la nature auspicieuse de l'image.

Ce modèle de gardiens des portes serait possiblement inspiré de la production des gardiens des portes du Foshan 佛山 dans la province du Guangdong 廣東.

關公、馬超門神 [右] | Guan Gong et Ma Chao en gardiens des portes [droite]

Xylographie en couleurs figurant Guan Yu 關羽 (aussi appelé Yunchang 雲長 de son 字 zi, nom public), tel qu'identifié par l'inscription.

Ici, Guan Yu, casqué, en armure et hallebarde en main, se présente debout, légèrement tourné vers son pendant (Ma Chao 馬超) avec qui il forme un diptyque. En effet, les deux généraux de la dynastie des Shu Han (221-263) de la période des Trois Royaumes (220-280), reconnus pour leurs bonnes valeurs morales, ont été divinisés en gardiens des portes 門神 (menshen). Ainsi, ce type de paire d'estampes 年畫 (nianhua), destinée à être collée en célébration du Nouvel An, servait à orner les portes des maisons. Des étendards surgissant de derrière Guan Yu sont inscrits du caractère 福 (fu) du bonheur. Le caractère 囍 (xi, bonheur) apparaît également sur la robe du général, renforçant ainsi la nature auspicieuse de l'image.

Ce modèle de gardiens des portes serait possiblement inspiré de la production des gardiens des portes du Foshan 佛山 dans la province du Guangdong 廣東.

關公、馬超門神 [左] | Guan Gong et Ma Chao en gardiens des portes [gauche]

Xylographie en couleurs figurant Ma Chao 馬超 tel qu'identifié par l'inscription.

Casqué, en armure, et hallebarde en main, se présente debout, légèrement tourné vers son pendant (Guan Yu 關羽) avec qui il forme un diptyque. En effet, les deux généraux de la dynastie des Shu Han (221-263) de la période des Trois Royaumes (220-280), reconnus pour leurs bonnes valeurs morales, ont été divinisés en gardiens des portes (門神, menshen). Ainsi, ce type de paire d'estampes 年畫 (nianhua), destinée à être collée en célébration du Nouvel An, servait à orner les portes des maisons. Des étendards surgissant de derrière Guan Yu sont inscrits du caractère 福 (fu) du bonheur. Le caractère 爱 (ai, amour) apparaît également sur la robe du général, renforçant ainsi la nature auspicieuse de l'image.

Ce modèle de gardiens des portes serait possiblement inspiré de la production des gardiens des portes du Foshan 佛山 dans la province du Guangdong 廣東.

關公、馬超門神 [左] | Guan Gong et Ma Chao en gardiens des portes [gauche]

Xylographie en couleurs figurant Ma Chao 馬超 tel qu'identifié par l'inscription.

Casqué, en armure, et hallebarde en main, se présente debout, légèrement tourné vers son pendant (Guan Yu 關羽) avec qui il forme un diptyque. En effet, les deux généraux de la dynastie des Shu Han (221-263) de la période des Trois Royaumes (220-280), reconnus pour leurs bonnes valeurs morales, ont été divinisés en gardiens des portes (門神, menshen). Ainsi, ce type de paire d'estampes 年畫 (nianhua), destinée à être collée en célébration du Nouvel An, servait à orner les portes des maisons. Des étendards surgissant de derrière Guan Yu sont inscrits du caractère 福 (fu) du bonheur. Le caractère 爱 (ai, amour) apparaît également sur la robe du général, renforçant ainsi la nature auspicieuse de l'image.

Ce modèle de gardiens des portes serait possiblement inspiré de la production des gardiens des portes du Foshan 佛山 dans la province du Guangdong 廣東.

Résultats 81 à 86 sur 86