Affichage de 16 résultats

Description archivistique
Yangliuqing
Options de recherche avancée
Aperçu avant impression Affichage :

Imagerie populaire

Produits notamment pour la fête du Printemps 春節 (chunjie), ces documents iconographiques sont des estampes du Nouvel An 年畫 (nianhua) ou des papiers découpés 剪紙 (jianzhi).

Imprimées à partir d'un procédé xylographique sur papier, les images en couleurs des nianhua, parfois rehaussées au pinceau, étaient destinées à être collées sur les portes et les murs en célébration des festivités de la nouvelle année. De même, les jianzhi étaient affichés aux portes, murs et fenêtres pour leurs aspects décoratif et symbolique.

Les thèmes abordés par ces images sont variés: divinités protectrices, gardiens des portes, scènes de théâtre tirées du répertoire traditionnel de l'opéra chinois, images auspicieuses illustrant formules de souhaits...

Le sous-fonds est constitué de 177 unités de description réunissant des images issues principalement de quatre centres de production en Chine:

  1. Yangjiabu 楊家埠 (Weifang 濰坊, Shandong 山東);

  2. Zhuxian 朱仙 (Kaifeng 開封, Henan 河南);

  3. Yangliuqing 楊柳青 (Tianjin 天津);

  4. Tantou 灘頭 (Longhui 隆回, Hunan 湖南).

武鍾馗門神 | Zhong Kui martial en gardien de porte

Xylographie monumentale en couleurs représentant Zhong Kui 鍾馗 en position martiale. Ce dernier est reconnaissable à son aspect farouche et sa barbe hirsute. Debout sur une jambe, casqué, vêtu d'une armure et d'un habit aux motifs d'écailles, et brandissant son épée, il est prêt à attaquer. Zhong Kui est ici représenté en gardien de porte 門神 (menshen). Une chauve-souris 蝙蝠 (bianfu), symbole auspicieux, se trouvant dans la partie supérieure droite de l'image et le "sceau" sur fond jaune indiquant 驅邪逐魔 (ouxie zhumo, "chasser les maléfices, expulser les démons") au sommet de la composition, complètent cette estampe du Nouvel An 年畫 (nianhua)

L'estampe est issue de l'atelier de Yangliuqing 楊柳青 de la municipalité de Tianjin.

武鍾馗門神 | Zhong Kui martial en gardien de porte

Xylographie monumentale en couleurs représentant Zhong Kui 鍾馗 en position martiale. Ce dernier est reconnaissable à son aspect farouche et sa barbe hirsute. Debout sur une jambe, casqué, vêtu d'une armure et d'un habit aux motifs d'écailles, et brandissant son épée, il est prêt à attaquer. Zhong Kui est ici représenté en gardien de porte 門神 (menshen). Une chauve-souris 蝙蝠 (bianfu), symbole auspicieux, se trouvant dans la partie supérieure droite de l'image et le "sceau" sur fond jaune indiquant 驅邪逐魔 (ouxie zhumo, "chasser les maléfices, expulser les démons") au sommet de la composition, complètent cette estampe du Nouvel An 年畫 (nianhua)

L'estampe est issue de l'atelier de Yangliuqing 楊柳青 de la municipalité de Tianjin.

秦瓊、敬德門神 [左] |Qin Qiong et Jingde en gardiens des portes [gauche]

Xylographie en couleurs représentant Yuchi Gong 尉遲恭 (zi Jingde 敬德) en gardien des portes. Il forme un duo avec Qin Qiong 秦瓊 (zi Shubao 叔寶), tous deux généraux de la dynastie des Tang (618-907) divinisés en gardiens des portes 門神 (menshen).

L'estampe 年畫 (nianhua) forme un diptyque avec son pendant de gauche, destiné à être collée sur les portes en célébration du Nouvel An.

L'estampe est issue d'un atelier de Yangliuqing 楊柳青 de la municipalité de Tianjin.

敬德門神 | Jingde en gardien des portes

Xylographie en couleurs représentant Yuchi Gong 尉遲恭 (zi Jingde 敬德) en gardien des portes. Il forme un duo avec Qin Qiong 秦瓊 (zi Shubao 叔寶), tous deux généraux de la dynastie des Tang (618-907) divinisés en gardiens des portes 門神 (menshen).

L'estampe 年畫 (nianhua) forme un diptyque avec son pendant de gauche, destiné à être collée sur les portes en célébration du Nouvel An.

L'estampe est issue d'un atelier de Yangliuqing 楊柳青 de la municipalité de Tianjin.

神像 | Groupes de divinités

Xylographie en couleurs représentant un groupe divinités. Disposée de manière pyramidale, les divinités auréolées tiennent leurs attributs respectifs. On retrouve au sommet une divinité bouddhique, reconnaissable entre autres à la svastika. Elle tient une branche de saule, ce qui nous fait associer la divinité à Guanyin. En dessous de celle-ci, on retrouve deux divinités féminines dont une porte un enfant dans les bras, autre association à Guanyin. Au premier rang, deux divinités masculines tiennent une gourde hulu (à gauche) et un livre en papier (à droite), tout en exécutant des mudras. Ils sont placés autour d'un récipient rempli de richesses (sapèques et yuanbao d'or). De part et d'autre du groupe se trouvent des fidèles: une figure féminine côté gauche, ainsi qu'un oiseau auspicieux tenant un sautoir bouddhique à perles dans son bec, un enfant les mains jointes en prière et un génie volant musicien en descente du côté droit.

L'estampe est issue de la production de Yangliuqing 楊柳青 dans la municipalité de Tianjin.

秦瓊、敬德門神 [右] |Qin Qiong et Jingde en gardiens des portes [droite]

Xylographie en couleurs représentant Qin Qiong 秦瓊 (zi Shubao 叔寶) en gardien des portes. Il forme un duo avec Yuchi Gong 尉遲恭 (zi Jingde 敬德), tous deux généraux de la dynastie des Tang (618-907) divinisés en gardiens des portes 門神 (menshen).

L'estampe 年畫 (nianhua) forme un diptyque avec son pendant de gauche, destiné à être collée sur les portes en célébration du Nouvel An.

L'estampe est issue d'un atelier de Yangliuqing 楊柳青 de la municipalité de Tianjin.

天官賜福 | L'officier céleste distribue le bonheur

Xylographie en couleurs d'un personnage masculin en robe et coiffe mandarinale, entouré d'objets s'apparentant au mobilier intérieur d'un lettré. Il présente un rouleau ouvert inscrit de la formule: 天官賜福 (tian guan cifu) qui signifie que le gouvernement céleste distribue le bonheur. L'officier céleste est accompagné d'un enfant portant une grenade sur un plateau. Ils sont tous les deux tournés vers la droite pour faire face à une autre image, formant ainsi un diptyque d'estampes du Nouvel An 年畫 (nianhua).

L'estampe sur fond vert à motif nuageux est typique de la production de Yangliuqing 楊柳青 dans la municipalité de Tianjin.

當朝一品 | Dang chao yipin

Xylographie en couleurs d'un personnage masculin en robe et coiffe mandarinale, entouré d'objets s'apparentant au mobilier intérieur d'un lettré. Il présente un rouleau ouvert inscrit de la formule: 当朝一品 (dang chao yipin) qui désigne le plut haut rang parmi les fonctionnaires de la dynastie présente. L'officier céleste est accompagné d'un enfant portant un symbole auspicieux sur un plateau. Ils sont tous les deux tournés vers la gauche pour faire face à une autre image, formant ainsi un diptyque d'estampes du Nouvel An 年畫 (nianhua).

L'estampe sur fond vert à motif nuageux est typique de la production de Yangliuqing 楊柳青 dans la municipalité de Tianjin.

財神 | Dieu de la Richesse

Papier découpé 剪紙 (jianzhi) rehaussé de couleurs représentant le dieu de la Richesse 財神 (Caishen) tenant un rouleau ouvert sur l'inscription formulant le vœu de grande richesse: 大發財源 (dafa caiyuan). Il est entouré de deux acolytes portant respectivement un arbre à sapèques et un arbre à lingots 元寶 (yuanbao). Ils se tiennent devant un récipient remplis de richesses (monnaies et lingots). Un cartouche rouge en haut à droite inscrit du nom de Caishen 財神 permet d'identifier la divinité.

Le jianzhi est issu de la production de Yangliuqing 楊柳青 dans la municipalité de Tianjin.

Résultats 1 à 10 sur 16