Affichage de 38 résultats

Description archivistique
Weifang
Options de recherche avancée
Aperçu avant impression Affichage :

劉海戲金蟾 | Liu Hai tentant le crapaud d'or

Xylographie en couleurs représentant l'immortel taoïste Liu Hai (刘海) qui tente le crapaud mythique lunaire à trois pattes (Jinchan 金蟾) à l'aide d'une ligature auxquelles sont attachées des pièces d'or. Selon la croyance populaire, la représentation de Liu Hai, parfois considéré comme une incarnation du dieu de la Fortune, est associé à la richesse et au bonheur. Cette estampe devait former une paire avec son pendant de droite.

杨洛书 (Yang Luoshu)

連年有餘 [左] | Lian nian you yu [gauche]

Figure féminine vêtue d'un chapeau de pêcheuse et d'un habit coloré dont les décors en volutes aux épaules rappellent les costumes de théâtre. Elle tient une branche de pivoines de sa main droite et porte un panier rempli de fleurs, suspendu à une canne de bambou. Elle est accompagnée d'un petit enfant qui porte un poisson 魚 (yu). Ils sont tous deux tournés vers la droite. Le poisson est homonyme du caractère 餘 (yu) de la formule complète 連年有餘 (lian nian you yu), souhait de prospérité et d'abondance année après année. Cette image auspicieuse forme, avec son pendant de droite, une paire d'estampes qui était destinée à être collée sur les portes de la chambre de la bru en célébration du Nouvel An.

杨洛书 (Yang Luoshu)

酒醉八仙圖 | Ivresse des Huit Immortels

Estampe mettant en scène les Huit Immortels 八仙 (ba xian) dans une scène de banquet. Ils boivent de l'alcool 酒 (jiu). Une inscription se trouve dans la partie supérieure. La xylographie est frappée du sceau à l'encre rouge de Yang Luoshu 楊洛書, et porte le nom de l'atelier de production 楊家埠同順德 (Yangjiabu, Tong Shunde).

杨洛书 (Yang Luoshu)

積極建[置]交通 | Jiji jian[zhi] jiaotong

Nouvelle estampe du Nouvel An 新年畫 (xin nianhua) reprenant la tradition des estampes du Nouvel An 年畫 (nianhua), produite dans les années 1960, dans le contexte de la Révolution culturelle. Xylographie multicolore illustrée dans un style dynamique par trois enfants assis au sol et réunis autour d'un même slogan inscrit sur une banderole rouge: 積極建[置]交通 (jiji jian[zhi] jiaotong). Ce dernier fait la promotion du bon développement des voies modernes de communication (ferroviaire, aérienne, maritime) sous la Chine républicaine. Chaque enfant tient un objet évocateur de ce message: la petite fille au milieu fait avancer un petit train sur un rail, le garçon à sa droite tient un petit avion, tandis que celui qui tient la banderole est assis devant une miniature de bateau.

杨洛书 (Yang Luoshu)

金山寺 [白蛇傳] | Le temple de Jinshan [La Légende du Serpent Blanc]

Scène fluviale de l'intervention de Bai Suzhen 白素貞 et Xiao Qing 小青 pour libérer Xu Xian 許先 du moine gardien Fa Hai 法海 lors de la Fête des bateaux-dragons, au temple de Jinshan 金山 (Montagne d’or), tirée de la légende du Serpent Blanc (白蛇傳, Baishe zhuan). Le titre est indiqué en haut de l'image.

杨洛书 (Yang Luoshu)

天官賜福 | L'officier céleste distribue le bonheur

Estampe du Nouvel An 年畫 (nianhua) multicolore figurant un dieu de la Fortune présentant un rouleau ouvert sur la formule auspicieuse 天官赐福 (tianguan cifu) qui indique que la prospérité est distribuée par le gouvernement céleste.

L'oeuvre est signée dans sa partie inférieure droite: 楊家埠 同順德 (Yangjiabu Tong Shunde) indiquant qu'elle est issue de l'atelier de Tongshunde du village de Yangjiabu (de la ville-préfecture de Weifang 濰坊, province du Shandong 山東).

杨洛书 (Yang Luoshu)

財神得子 | Dieu de la Richesse pourvoyeur d'enfants et de richesse

Scène iconographique liée au dieu de la Richesse 財神爺 (Caishen ye) pourvoyeur d'enfants. Ce dernier, vêtu du chapeau à ailettes et d'une robe de mandarin, est figuré portant un enfant dans les bras. Il est entouré d'autres enfants dont l'un porte un lingot d’or 元寶 (yuanbao). Un arbre à sapèques se trouve au-dessus, ainsi que derrière eux. Des sapèques gisent au sol. L'inscription en partie supérieure indique: 財神得子在心懷、金銀財寶兩邊排;有人買此畫、一定大發財 (Caishen de zi zai xinhuai, jinyin caibao liangbian pai; you ren mai ci huan yiding da facai ; "Caishen tient les enfants sur son coeur, des richesses d'or et d'argent sont étalés de chaque côté; celui qui achète cette image fera assurément fortune!"). Ce texte a été simplifié par rapport à des versions plus anciennes de la même image. De même, le sens de lecture de gauche à droite (d'ordinaire, de droite à gauche) est inhabituel, ce qui nous fait dire que cette image est relativement tardive.

杨洛书 (Yang Luoshu)

連生貴子 [左] | Lian sheng guizi [gauche]

Xylographie multicolore représentant un couple divin composé d'une figure féminine, possiblement une Immortelle, accompagnée d'un enfant à dos de qilin 麒麟. Ce dernier tient une orchidée 蘭 (lan) et un orgue à bouche 笙 (sheng). La formule 連生貴子 (lian sheng guizi), souhait de naissances multiples, est en lien avec cette iconographie auspicieuse des images du Nouvel An 年畫 (nianhua). L'oeuvre est signée des caractères du village de Yangjiabu 楊家埠 (Weifang, Shandong). Cette image forme avec son pendant une paire d'estampes collées côte à côte lors des célébrations du Nouvel An.

杨洛书 (Yang Luoshu)

麒麟送子 [左] | Qilin apportant des enfants talentueux [gauche]

Xylographie illustrant la formule de souhait pour la naissance d'un fils: 麒麟送子 (Qilin songzi; littéralement "Qilin délivrant un fils"). Ainsi, sur cette image, la scène inscrite dans un cercle représente un enfant assis sur le dos d'un qilin, créature fantastique vertueuse, annoncés par un personnage portant une bannière et frappant un tambour. Le cercle est surmonté d'un motif décoratif de fleur de pivoine. Les caractères 送子 (songzi) terminant la formule 麒麟送子 (qilin songzi) sont complétés par ceux de l'estampe précédente, formant à elles deux une paire d'images collées (畫帖, huatie) sur les battants de porte lors des célébrations du Nouvel An.

杨洛书 (Yang Luoshu)

鹿鶴同春 [右] | Lu he tong chun [droite]

Xylographie en couleurs inscrites des caractères 鹿鶴 (lu he) de la formule complète 鹿鶴同春 (lu he tong chun) pour 六合同春 (liu he tong chun) souhaitant partout le printemps et la floraison.

La figure féminine portant un panier de fleurs et une houe est parfois identifiée à la déesse taoïste Magu 麻姑 qui recueille des médicaments pour préserver la santé des femmes. A côté d'elle, un garçon tient une grenade, symbole de fertilité. La grue 鶴 (he) les accompagne, ainsi qu'une chauve-souris 蝙蝠 (bianfu), symbole du bonheur 福 (fu).

Cette image droite d'une paire d'estampes est complétée par son pendant de gauche, réunissant ainsi cerf 鹿 (lu) et grue 鶴 (he), tous deux symboles auspicieux, au printemps.

杨洛书 (Yang Luoshu)

Résultats 1 à 10 sur 38