Affichage de 39 résultats

Description archivistique
Yangjiabu
Options de recherche avancée
Aperçu avant impression Affichage :

Imagerie populaire

Produits notamment pour la fête du Printemps 春節 (chunjie), ces documents iconographiques sont des estampes du Nouvel An 年畫 (nianhua) ou des papiers découpés 剪紙 (jianzhi).

Imprimées à partir d'un procédé xylographique sur papier, les images en couleurs des nianhua, parfois rehaussées au pinceau, étaient destinées à être collées sur les portes et les murs en célébration des festivités de la nouvelle année. De même, les jianzhi étaient affichés aux portes, murs et fenêtres pour leurs aspects décoratif et symbolique.

Les thèmes abordés par ces images sont variés: divinités protectrices, gardiens des portes, scènes de théâtre tirées du répertoire traditionnel de l'opéra chinois, images auspicieuses illustrant formules de souhaits...

Le sous-fonds est constitué de 177 unités de description réunissant des images issues principalement de quatre centres de production en Chine:

  1. Yangjiabu 楊家埠 (Weifang 濰坊, Shandong 山東);

  2. Zhuxian 朱仙 (Kaifeng 開封, Henan 河南);

  3. Yangliuqing 楊柳青 (Tianjin 天津);

  4. Tantou 灘頭 (Longhui 隆回, Hunan 湖南).

金山寺 [白蛇傳] | Le temple de Jinshan [La Légende du Serpent Blanc]

Scène fluviale de l'intervention de Bai Suzhen 白素貞 et Xiao Qing 小青 pour libérer Xu Xian 許先 du moine gardien Fa Hai 法海 lors de la Fête des bateaux-dragons, au temple de Jinshan 金山 (Montagne d’or), tirée de la légende du Serpent Blanc (白蛇傳, Baishe zhuan). Le titre est indiqué en haut de l'image.

杨洛书 (Yang Luoshu)

二月二,龍抬頭 | Fête du "Longtaitou"

Scène iconographique liée à la fête agricole du "Longtaitou" (龍抬頭, littéralement "lever de la tête du dragon") au deuxième jour du deuxième mois (二月二) selon le calendrier luni-solaire chinois. Une inscription se trouve en partie supérieure: 二月二,龍抬頭,萬岁皇爷(使)金牛,娘娘来送饭,黎民天下收 (eryueer, long taitou, wansui huangye (shi) jin niu, niangniang lai song fan, limin tianxia shou; "Le deuxième jour du deuxième mois, le dragon lève sa tête: dix mille ans à l'empereur et son boeuf en or, son épouse vient apporter du riz et le peuple en fait la récolte").

杨洛书 (Yang Luoshu)

甘露寺 [三國演義] | Le temple de la Rosée douce [roman des Trois royaumes]

Estampe multicolore réunissant Liu Bei 刘備 accompagné de Zhao Yun 趙雲, Qiaoguo lao 喬國老 et Wuguo tai 吳國太, suivie d'une servante, au temple de la Rosée douce (甘露寺, Ganlu si). Le lieu de rencontre ainsi que les personnages sont identifiés par les inscriptions. Cette scène où Liu Bei rencontre sa future belle-mère au temple de la Rosée douce fait référence à des événements narrés dans le roman célèbre du XIVe siècle, les Trois Royaumes 三國演義 (Sanguo yanyi) de Luo Guanzhong 羅貫中 (1330? - 1400?).

杨洛书 (Yang Luoshu)

劉海戲金蟾 | Liu Hai tentant le crapaud d'or

Xylographie en couleurs représentant l'immortel taoïste Liu Hai (刘海) qui tente le crapaud mythique lunaire à trois pattes (Jinchan 金蟾) à l'aide d'une ligature auxquelles sont attachées des pièces d'or. Selon la croyance populaire, la représentation de Liu Hai, parfois considéré comme une incarnation du dieu de la Fortune, est associé à la richesse et au bonheur. Cette estampe devait former une paire avec son pendant de droite.

杨洛书 (Yang Luoshu)

連年有餘 [右] | Lian nian you yu [droite]

Figure féminine vêtue d'un chapeau de pêcheuse et d'un habit coloré dont les décors en volutes aux épaules rappellent les costumes de théâtre. Elle tient un lotus 蓮 (lian) de sa main droite et un panier rempli de fleurs au bout d'une canne de bambou. Elle est accompagnée d'un petit enfant qui porte un poisson 魚 (yu). Ils sont tous deux tournés vers la gauche. Le lotus et le poisson désignent en fait les caractères homonymes 連 (lian) et 餘 (yu) de la formule complète 連年有餘 (lian nian you yu), souhait de prospérité et d'abondance année après année. Cette formule commencée dans la partie supérieure droite de l'estampe se termine chez son pendant. En effet, cette image forme avec son pendant une paire d'estampes qui était destinée à être collée sur les portes de la chambre de la bru. De plus, l'inscription 楊家埠 (Yangjiabu) portée en bas à gauche de l'œuvre attribue cette production au village de Yangjiabu (du district de Weifang 濰坊, province du Shandong 山東).

杨洛书 (Yang Luoshu)

連年有餘 [左] | Lian nian you yu [gauche]

Figure féminine vêtue d'un chapeau de pêcheuse et d'un habit coloré dont les décors en volutes aux épaules rappellent les costumes de théâtre. Elle tient une branche de pivoines de sa main droite et porte un panier rempli de fleurs, suspendu à une canne de bambou. Elle est accompagnée d'un petit enfant qui porte un poisson 魚 (yu). Ils sont tous deux tournés vers la droite. Le poisson est homonyme du caractère 餘 (yu) de la formule complète 連年有餘 (lian nian you yu), souhait de prospérité et d'abondance année après année. Cette image auspicieuse forme, avec son pendant de droite, une paire d'estampes qui était destinée à être collée sur les portes de la chambre de la bru en célébration du Nouvel An.

杨洛书 (Yang Luoshu)

恩授蘭孫 [右] | En shou lan sun [droite]

Xylographie multicolore représentant un couple divin composé d'une figure féminine, possiblement une Immortelle, tenant une fleur de pivoine, et d'un enfant à dos de qilin 麒麟 qui tient une orchidée sauvage 蘭 (lan) et un sceptre “ruyi” 如意. La formule 恩授蘭孫 (en shou lan sun), souhait d'une belle descendance, se trouve dans la partie supérieure gauche. L'oeuvre est signée de l'atelier de Tong Shunde 同順德 de la ville de Yangjiabu 楊家埠, dont le graveur Yang Luoshu 楊洛書 faisait partie. Cette image forme avec son pendant une paire affichée lors des célébrations du Nouvel An.

杨洛书 (Yang Luoshu)

連生貴子 [左] | Lian sheng guizi [gauche]

Xylographie multicolore représentant un couple divin composé d'une figure féminine, possiblement une Immortelle, accompagnée d'un enfant à dos de qilin 麒麟. Ce dernier tient une orchidée 蘭 (lan) et un orgue à bouche 笙 (sheng). La formule 連生貴子 (lian sheng guizi), souhait de naissances multiples, est en lien avec cette iconographie auspicieuse des images du Nouvel An 年畫 (nianhua). L'oeuvre est signée des caractères du village de Yangjiabu 楊家埠 (Weifang, Shandong). Cette image forme avec son pendant une paire d'estampes collées côte à côte lors des célébrations du Nouvel An.

杨洛书 (Yang Luoshu)

麒麟送子 [右] | Qilin apportant des enfants talentueux [droite]

Xylographie en couleurs illustrant la formule de souhait pour la naissance d'un fils: 麒麟送子 (Qilin songzi; littéralement "qilin délivrant un fils"). Ainsi, sur cette image, la scène inscrite dans un cercle représente un enfant assis sur le dos d'un qilin, créature fantastique vertueuse, annoncés par un personnage portant une bannière et frappant un tambour. Le cercle est surmonté d'un motif décoratif de fleur de lotus. Les caractères 麒麟 (qilin) de la formule complète 麒麟送子 (qilin songzi) sont complétés par ceux de l'estampe suivante, formant à elles deux une paire d'images collées (畫帖, huatie) sur les battants de porte lors des célébrations du Nouvel An.

杨洛书 (Yang Luoshu)

Résultats 1 à 10 sur 39