Affichage de 191 résultats

Description archivistique
Asie orientale
Options de recherche avancée
Aperçu avant impression Affichage :

年年有餘 [右] | Nian nian you yu [droite]

Image droite d'une paire d'estampes du Nouvel An 年畫 (nianhua) inscrites de la formule de bon augure 年年有餘 (nian nian you yu; "de l'abondance année après année") et illustrée dans un style dynamique par un enfant tenant un poisson 魚 (yu). L'œuvre porte une inscription en partie inférieure: 濰線西杨家埠年畫 (Wei xian xi Yangjiabu nianhua) indiquant qu'il s'agit d'une estampe de la partie Ouest du village de Yangjiabu, du district de Weifang (濰坊).

杨洛书 (Yang Luoshu)

金玉滿堂 [右] | Jin yu man tang [droite]

Image droite d'une paire d'estampes du Nouvel An 年畫 (nianhua) inscrite de la formule de bon augure 金玉滿堂 (jin yu mantang; "que salle soit remplie d'or et de jade"). Dans la partie centrale, un enfant plongeant sa main dans un aquarium de poissons rouges est représenté dans un style dynamique. Au-dessus de la scène principale, l'inscription 紅福蘭門 (hong fu lan men; "le [caractère du] bonheur en rouge garde la porte") encadrée par des lanternes décorées du caractère 囍 (xi) du "double bonheur", a été imprimé à l'aide d'une planche indépendante.

杨洛书 (Yang Luoshu)

金玉滿堂 [左] | Jin yu man tang [gauche]

Image gauche d'une paire d'estampes du Nouvel An 年畫 (nianhua) inscrite de la formule de bon augure 金玉滿堂 (jin yu mantang; "que salle soit remplie d'or et de jade"). Dans la partie centrale, un enfant plongeant sa main dans un aquarium de poissons rouges est représenté dans un style dynamique. Au-dessus de la scène principale, l'inscription 紅福蘭門 (hong fu lan men; "le [caractère du] bonheur en rouge garde la porte") encadrée par des lanternes décorées du caractère 囍 (xi) du "double bonheur", a été imprimé à l'aide d'une planche indépendante.

杨洛书 (Yang Luoshu)

男十忙 | Nan shi mang

Image représentant sur trois registres des hommes occupés à des travaux des champs, du labour à la récolte, en passant par la plantation. Cette estampe allait de pair avec celle de femmes occupées pareillement à des travaux manuels. Elles étaient fabriquées dans le but de promouvoir la société traditionnelle.

Cette estampe est inscrite des caractères 北公義 (bei Gongyi) indiquant qu'elle est une production de l'atelier Gongyi du Nord.

杨洛书 (Yang Luoshu)

四郎探母 | Silang tan mu

Xylographie multicolore représentant une scène de l'opéra de Pékin, 四郎探母 (Silang tan mu; "Le quatrième fils rend visite à sa mère"). Cette pièce se déroule sous la dynastie des Song du Nord (906-1127) et raconte le récit de Yang Yanhui 楊延輝, quatrième fils 四郎 (silang) de la famille Yang, et général d'armée Song qui fut captif des Liao (907-1125) durant près de quinze ans. Un jour, il parvient à rendre visite à sa mère devenue âgée et lui implore alors à genoux de le pardonner.

杨洛书 (Yang Luoshu)

劳動得魚 | Laodong de yu

Nouvelle estampe du Nouvel An 新年畫 (xin nianhua) reprenant la tradition des estampes du Nouvel An 年畫 (nianhua), produite dans les années 1960 dans le contexte de la Révolution culturelle. Xylographie multicolore illustrée dans un style dynamique par trois enfants portant un poisson 魚 (qui se prononce "yu" comme son homonyme 余 qui signifie "surplus") imposant, au sol. Une inscription dans la partie supérieure droite 勞動得魚 (laodong de yu; travailler pour obtenir du "poisson" / "surplus") promeut la valeur du travail.

杨洛书 (Yang Luoshu)

勞動互助 [左] | Laodong hu zhu [gauche]

Nouvelle estampe du Nouvel An 新年畫 (xin nianhua) reprenant la tradition des estampes du Nouvel An 年畫 (nianhua), produite dans les années 1960 dans le contexte de la Révolution culturelle. Un homme en tenue de paysan est entouré d'un groupe d'enfants portant des attributs liés aux travaux artisanal et industriel. Une banderole rouge est brandie, inscrite des caractères 勞動互助 (laodong hu zhu) faisant la promotion de l'entraide et de la coopération dans le travail. Cette image (gauche) complète son pendant (image droite) pour former une paire d'estampes, et les motifs remplacent les traditionnels gardiens de porte 門神 (menshen).

杨洛书 (Yang Luoshu)

拖拉機耕地 | Le labour au tracteur

Nouvelle estampe du Nouvel An 新年畫 (xin nianhua) reprenant la tradition des estampes du Nouvel An 年畫 (nianhua), produite dans les années 1960 dans le contexte de la Révolution culturelle. Xylographie multicolore illustrée par une scène de labour au tracteur. Une inscription dans la partie supérieure complète l'image: 拖拉機耕地。農業合作辦法強,土地連片像海,澤耕地使用拖拉機,又深又快多打量。(Tuolaji gengdi. Nongye hezuo banfa qiang, tudi lianpian xiang hai, ze gengdi shiyong tuolaji, you shen you kuai duo da liang. Le labour au tracteur. La méthode coopérative agricole est forte, la terre est comme une mer, on utilise le tracteur pour labourer plus rapidement et plus profondément la terre.)

杨洛书 (Yang Luoshu)

柴王推車 [左] | Le roi Chai pousse une charrette [gauche]

Xylographie en couleurs. Chai Rong 柴榮 (921-959), désigné comme le roi Chai (柴王, Chai wang), et connu aussi sous son nom de temple Shizong 世宗, était le second empereur de la courte dynastie des Zhou postérieurs 後周 (950-960) durant la période des Cinq dynasties et Dix royaumes (907-960). Une légende raconte qu’il poussait une charrette à travers les rues pour vendre des parapluies avant de devenir un homme riche. Reprise par le folklore chinois, cette estampe populaire illustre cette iconographie en montrant le roi Chai qui pousse une charrette remplie d’or et d’argent afin de le célébrer comme un dieu de la richesse. La bannière inscrite indique 滿載而歸 (manzai'ergui), que l’on peut traduire par “Rentrer pleinement enrichi”.

L’estampe (gauche) qui est issue de la production des ateliers de la ville de Zhuxian

En bas à gauche l'inscription estampillée 中国 朱仙镇木板年画社印 (Zhongguo Zhuxian zhen muban nianhua sheyin) remplace le sceau en écriture sigillaire mais indique toujours qu'il s'agit d'une production des ateliers de la ville de Zhuxian

L’estampe (gauche) forme une paire destinée à être collée pour les fêtes du Nouvel An.

柴王推車 [右] | Le roi Chai pousse une charrette [droite]

Xylographie en couleurs. Chai Rong 柴榮 (921-959), désigné comme le roi Chai 柴王 (Chai wang), et connu aussi sous son nom de temple Shizong 世宗, était le second empereur de la courte dynastie des Zhou postérieurs 後周 (950-960) durant la période des Cinq dynasties et Dix royaumes (907-960). Une légende raconte qu’il poussait une charrette à travers les rues pour vendre des parapluies avant de devenir un homme riche. Reprise par le folklore chinois, cette estampe populaire illustre cette iconographie en montrant le roi Chai qui pousse une charrette remplie d’or et d’argent afin de le célébrer comme un dieu de la richesse. La bannière inscrite indique 黃金萬兩 (huangjin wanliang), que l’on peut traduire par “De l'or par dizaines de milliers de liang”.

L'estampe est produite par l'atelier de Yunji 雲記 de la ville de Zhuxian 朱仙 (Kaifeng, Henan).

L’estampe (droite) forme une paire destinée à être collée pour les fêtes du Nouvel An.

Résultats 51 à 60 sur 191