Affichage de 28 résultats

Description archivistique
Cambodge
Options de recherche avancée
Aperçu avant impression Affichage :

Conservation d'Angkor

  • FR EFEO FCA
  • Fonds
  • 1907-1973

Les archives de la Conservation d’Angkor comprennent trois sous-fonds :

  1. Administration générale : la correspondance, les relations avec l’EFEO, les autorités, les musées ou tout autre organisme ou institution, la gestion du site du Parc d’Angkor, le vandalisme, les incidents, etc.
  2. Activités et recherches de terrain :
    • Les rapports de fouilles, aussi appelés rapports sur les travaux exécutés dans le Parc d'Angkor ou RCA : ils informent la direction de l’EFEO et le gouvernement du Cambodge des travaux et recherches en cours. Mensuels jusqu’en 1960, ils comportent parfois des synthèses trimestrielles, semestrielles ou annuelles. Après 1960, et jusqu’en 1973, ils deviennent annuels mais peuvent être doublés de rapports intermédiaires ou thématiques. Ils sont manuscrits jusqu’en 1927 puis dactylographiés. En 1960, à l'initiative de Bernard Philippe Groslier, la copie tapuscrite de certains rapports est entreprise. On retrouve donc pour plusieurs années un exemplaire manuscrit accompagné d'un ou deux exemplaires dactylographiés contemporains, puis deux ou trois exemplaires dactylographiés plus tardivement. Les rapports ont été numérisés au format JPEG et PDF. Les plans de grande taille qui étaient pliés et annexés aux rapports de fouilles ont été extraits, cotés et rangés dans des meubles à plans. De même, les photos des rapports d’avant 1957 ont toutes été extraites et sont conservées à la photothèque de l’EFEO. Après 1957, les photos sont conservées avec les rapports avec un conditionnement spécifique et adapté.
    • Les journaux de fouilles, aussi appelés JFCA : Ils sont parmi les éléments les plus importants du fonds. Il s’agit des journaux dans lesquels les conservateurs qui se sont succédés entre 1908 et 1955 ont noté jour après jour les activités et événements marquants de la Conservation d’Angkor : travaux, découvertes, visites, etc. Les journaux représentent 25 registres d’environ 300 pages manuscrites chacun. Ils sont numérisés aux formats JPEG et PDF. Il existe également des ensembles dactylographiés d’extraits rassemblés par site, ainsi que deux ensembles de microfiches conservés dans des boîtes spécifiques.
    • Les documents graphiques : La série des documents graphiques comprend près de 3500 plans et dessins majoritairement issus de l'atelier de dessin fondé par Bernard-Philippe Groslier à la Conservation d'Angkor. Ils ont été numérisés au format JPEG. Il s'agit principalement de plans des structures monumentales mais aussi de relevés cartographiques et topographiques, de relevés de fouilles, d'illustrations de procédés techniques ou de motifs décoratifs et d'épures de pièces archéologiques. Ils témoignent de l’avancement des chantiers, de l’emplacement des diverses interventions et permettent de comprendre les méthodes de restauration utilisées pour chaque monument. Les plans sont conservés dans quatre meubles à plans et 39 boîtes rectangulaires pour les très grands formats.
    • Les dossiers et documents rassemblés organiquement ayant traits aux travaux effectués sur les différents temples et site (exemple : travaux de dégagement, fouilles, découverte, etc.)
    • Les documents issus de l’activité scientifique des chercheurs : rapports de missions, rapports d’inspections de site, rapports dits « spéciaux » de Marchal, rapports d’expertise, etc.
  3. Dépôt de la Conservation d’Angkor : le dépôt de la Conservation d’Angkor a entreposé les objets trouvés lors des dégagements et fouilles du site d’Angkor et ceux provenant de découvertes fortuites ou de saisies. Lors de leur entrée au dépôt, chaque pièce se voyait attribuer un numéro d’inventaire. La plupart des pièces ainsi enregistrées sont restées à Siem Reap, d’autres furent attribuées au musée de Phnom Penh ou, dans les années 1930, au musée Guimet. Jusqu’en 1945, les pièces d’importance secondaire purent être déclassées pour être vendues sur le marché libre par les soins de la Conservation. Enfin, l’inventaire du dépôt englobait également des objets laissés in situ (dont les plus importants furent mis à l'abri dans les locaux de la Conservation en 1970 et 1973). Les documents relatifs à ces fonds sont numérisés au format JPEG et classés en deux séries : les inventaires et la correspondance, et les fiches d’inventaires classées en plusieurs sous-séries par matériaux.

Enfin, il existe un fonds photographique conservé à la photothèque de l’EFEO. Il est composé de plaques de verre, de négatifs, de tirages sur papier et de diapositives. L'ensemble est numérisé au format JPEG. Voir les sources complémentaires.

Conservation d'angkor (1907-1975)

Généralités sur la Conservation d'Angkor

Organisation générale des travaux, du personnel et des matériaux : correspondance (juin 1919-août 1967, s.d.), listes et inventaires du matériel (1950-1955), budgets (1953-1957), photographies et plans des sites (s.d.), pièce comptable (1958-1966), coupure de presse (s.d.), note sur le recrutement et la formation des fouilleurs et chefs de mission (mars 1959), étude ‘Inde d’hier et d’aujourd’hui’ (s.d.), texte officiel (octobre 1951), texte sur la cérémonie du transfert au gouvernement cambodgien du musée Albert Sarraut et de la Conservation des monuments historiques au Cambodge (s.d.), contrat d’engagement (juillet 1956), rapport sur les travaux et les besoins de l’EFEO (1958), exposé sommaire sur les travaux de la Conservation d’Angkor en 1960 (novembre 1960), notes (1960).

Sites du Bakong et de Battambang

Bakong (province Roluos près d’Angkor) : plan des sites et pièces graphiques (1935-1940, s.d.), étude (s.d.).
Battambang, découverte : correspondance (février 1921-mars 1951), photographies et plans des ruines de Benteai Chmar (avril 1937, s.d.), photographie du Buddha de Benteai Chmar (s.d.), notes sur les travaux (1935, s.d.), décision (février 1935)

Musées et dépôts

Le sous-fonds porte sur le réseau des musées au Vietnam, au Cambodge et au Laos gérés par l’EFEO ou sous sa tutelle. La documentation traite surtout de la gestion générale des musées en allant du général au particulier : des études préparatoires à leur création, l’organisation de l’inauguration, la gestion des locaux, des collections, des ventes et des échanges.

Gestion des sites du Cambodge

Correspondance (juin 1960-octobre 1971), note sur le statut de l’EFEO (septembre 1966), rapport sur conservation Angkor (mai 1966), microfilms d’ouvrages faits par le CRNS (1941-1964), inventaire des caisses expédiées à Phnom Penh en octobre 1961 (1961), coupure de presse portant l’intitulé “Conservateur des temples d’Angkor, M. Groslier est violemment pris a partie par un journal Khmer” (s.d.).

Art khmèr

Mission d’études pour l’établissement de l’inventaire détaillé des monuments khmers au Laos et au Cambodge, exécution et prolongation : correspondances (juin 1932-décembre 1934, s.d.), rapport sur la Grotte de Ban Na Pheng (s.d.), décision (janvier 1934), étude sur le Yunnan Fou (s.d.).
Vente d’objets anciens du Cambodge : inventaires des pièces (1923-1924, s.d.), correspondance (février 1923-août 1925, s.d.), procès verbal (août 1925).
Manifestation d'art khmer : brochure (1950).
Collection de sculptures khmères acquise au 1938-1939 par les musées royaux d’art et d’histoire de Belgique, envoie : correspondance (septembre- octobre 1949), liste des objets (s.d.).
Céramiques khmères du musée international de céramique de Faenza, donation : correspondance (décembre1951-avril 1952).
Inventaire général d'art khmer (1987).

Résultats 1 à 10 sur 28