Affichage de 39 résultats

Description archivistique
Yangjiabu
Options de recherche avancée
Aperçu avant impression Affichage :

Imagerie populaire

Produits notamment pour la fête du Printemps 春節 (chunjie), ces documents iconographiques sont des estampes du Nouvel An 年畫 (nianhua) ou des papiers découpés 剪紙 (jianzhi).

Imprimées à partir d'un procédé xylographique sur papier, les images en couleurs des nianhua, parfois rehaussées au pinceau, étaient destinées à être collées sur les portes et les murs en célébration des festivités de la nouvelle année. De même, les jianzhi étaient affichés aux portes, murs et fenêtres pour leurs aspects décoratif et symbolique.

Les thèmes abordés par ces images sont variés: divinités protectrices, gardiens des portes, scènes de théâtre tirées du répertoire traditionnel de l'opéra chinois, images auspicieuses illustrant formules de souhaits...

Le sous-fonds est constitué de 177 unités de description réunissant des images issues principalement de quatre centres de production en Chine:

  1. Yangjiabu 楊家埠 (Weifang 濰坊, Shandong 山東);

  2. Zhuxian 朱仙 (Kaifeng 開封, Henan 河南);

  3. Yangliuqing 楊柳青 (Tianjin 天津);

  4. Tantou 灘頭 (Longhui 隆回, Hunan 湖南).

二月二,龍抬頭 | Fête du "Longtaitou"

Scène iconographique liée à la fête agricole du "Longtaitou" (龍抬頭, littéralement "lever de la tête du dragon") au deuxième jour du deuxième mois (二月二) selon le calendrier luni-solaire chinois. Une inscription se trouve en partie supérieure: 二月二,龍抬頭,萬岁皇爷(使)金牛,娘娘来送饭,黎民天下收 (eryueer, long taitou, wansui huangye (shi) jin niu, niangniang lai song fan, limin tianxia shou; "Le deuxième jour du deuxième mois, le dragon lève sa tête: dix mille ans à l'empereur et son boeuf en or, son épouse vient apporter du riz et le peuple en fait la récolte").

杨洛书 (Yang Luoshu)

六畜繁殖 | Prospérité des six animaux

Nouvelle estampe du Nouvel An 新年畫 (xin nianhua) reprenant la tradition des estampes du Nouvel An 年畫 (nianhua), produite dans les années 1960 dans le contexte de la Révolution culturelle. Xylographie multicolore illustrée dans un style dynamique par trois enfants assis au sol et entourés par six petits animaux: cheval, chèvre, bœuf, canard, porc et coq. Une banderole rouge est inscrite d'un slogan : 六畜繁殖 (liu chu fan zhi) clamant la reproduction des six animaux, et faisant ainsi la promotion de l'élevage.

杨洛书 (Yang Luoshu)

劉海戲金蟾 | Liu Hai tentant le crapaud d'or

Xylographie en couleurs représentant l'immortel taoïste Liu Hai (刘海) qui tente le crapaud mythique lunaire à trois pattes (Jinchan 金蟾) à l'aide d'une ligature auxquelles sont attachées des pièces d'or. Selon la croyance populaire, la représentation de Liu Hai, parfois considéré comme une incarnation du dieu de la Fortune, est associé à la richesse et au bonheur. Cette estampe devait former une paire avec son pendant de droite.

杨洛书 (Yang Luoshu)

劳動得魚 | Laodong de yu

Nouvelle estampe du Nouvel An 新年畫 (xin nianhua) reprenant la tradition des estampes du Nouvel An 年畫 (nianhua), produite dans les années 1960 dans le contexte de la Révolution culturelle. Xylographie multicolore illustrée dans un style dynamique par trois enfants portant un poisson 魚 (qui se prononce "yu" comme son homonyme 余 qui signifie "surplus") imposant, au sol. Une inscription dans la partie supérieure droite 勞動得魚 (laodong de yu; travailler pour obtenir du "poisson" / "surplus") promeut la valeur du travail.

杨洛书 (Yang Luoshu)

勝利果實 | Les fruits de la victoire

Nouvelle estampe du Nouvel An 新年畫 (xin nianhua) reprenant les traditions des estampes du Nouvel An 年畫 (nianhua), produite dans les années 1960 dans le contexte de la Révolution culturelle. Xylographie multicolore illustrant une scène de récolte de fruits (des pommes). L'estampe porte le titre suivant: 勝利果實 (shengli guoshi) qui signifie les fruits de la victoire, et qui met en avant le travail agricole.

杨洛书 (Yang Luoshu)

勞動互助 [左] | Laodong hu zhu [gauche]

Nouvelle estampe du Nouvel An 新年畫 (xin nianhua) reprenant la tradition des estampes du Nouvel An 年畫 (nianhua), produite dans les années 1960 dans le contexte de la Révolution culturelle. Un homme en tenue de paysan est entouré d'un groupe d'enfants portant des attributs liés aux travaux artisanal et industriel. Une banderole rouge est brandie, inscrite des caractères 勞動互助 (laodong hu zhu) faisant la promotion de l'entraide et de la coopération dans le travail. Cette image (gauche) complète son pendant (image droite) pour former une paire d'estampes, et les motifs remplacent les traditionnels gardiens de porte 門神 (menshen).

杨洛书 (Yang Luoshu)

四郎探母 | Silang tan mu

Xylographie multicolore représentant une scène de l'opéra de Pékin, 四郎探母 (Silang tan mu; "Le quatrième fils rend visite à sa mère"). Cette pièce se déroule sous la dynastie des Song du Nord (906-1127) et raconte le récit de Yang Yanhui 楊延輝, quatrième fils 四郎 (silang) de la famille Yang, et général d'armée Song qui fut captif des Liao (907-1125) durant près de quinze ans. Un jour, il parvient à rendre visite à sa mère devenue âgée et lui implore alors à genoux de le pardonner.

杨洛书 (Yang Luoshu)

壽星 | Dieu de la Longévité

Estampe du Nouvel An 年畫 (nianhua) multicolore figurant le dieu de la Longévité 寿星 (Shou Xing) reconnaissable à son crâne chauve proéminent et allongé, sa longue barbe blanche, ainsi qu'aux attributs qu'il tient: bâton noueux et pêche, symbole de l'immortalité. Une chauve-souris, symbole du bonheur, et un cerf, symbole de prospérité, figurent également à ses côtés. La composition porte dans sa partie gauche l'inscription 楊福涛 刻印 (Yang Futao keyin) qui indique que l'oeuvre est une gravure de Yang Futao 楊付涛, fils de Yang Luoshu 楊洛書.

楊付涛 (Yang Futao)

大灶王 | Grand dieu du Foyer

Xylographie multicolore dédiée au dieu du Foyer 灶王 (Zaowang), célébré le 23ème jour du 12ème mois lunaire selon le calendrier chinois, lors duquel on procédait à la cérémonie d'envoi au Ciel de Zaowang (送灶, song Zao) en brûlant son image. Son effigie était collée au-dessus des fourneaux dans la cuisine pour surveiller faits et gestes des membres du foyer, dont il faisait ensuite le rapport à l'Empereur de Jade 玉皇大帝 (Yuhuangdadi; divinité suprême taoïste), une fois par an. Cette estampe, divisée en trois registres représente Caishen 財神 (dieu de la Fortune) au registre supérieur, le dieu du Foyer appelé ici 皂君府 (Zao Junfu) et son épouse au centre, et Zaowang de nouveau au registre inférieur. De nombreux personnages les entourent et les Huit Immortels 八仙 (ba xian) flanquent l'image de part et d'autre. De nombreuses inscriptions sont aussi présentes à l'intérieur de l'estampe: 招財童子 (zhaocai tongzi), 利市仙宮 (lishi xiangong), 周元通寶 (zhouyuan tongbao), 聚寶盆 (penbaoju).

Au sommet de l'oeuvre se trouve en rouge, un cadre de deux dragons à la perle. Il manque la partie textuelle qui normalement trouve place entre ce motif et l'estampe.

杨洛书 (Yang Luoshu)

Résultats 1 à 10 sur 39