Affichage de 37 résultats

Description archivistique
Zhuxian (zhen)
Options de recherche avancée
Aperçu avant impression Affichage :

Imagerie populaire

Produits notamment pour la fête du Printemps 春節 (chunjie), ces documents iconographiques sont des estampes du Nouvel An 年畫 (nianhua) ou des papiers découpés 剪紙 (jianzhi).

Imprimées à partir d'un procédé xylographique sur papier, les images en couleurs des nianhua, parfois rehaussées au pinceau, étaient destinées à être collées sur les portes et les murs en célébration des festivités de la nouvelle année. De même, les jianzhi étaient affichés aux portes, murs et fenêtres pour leurs aspects décoratif et symbolique.

Les thèmes abordés par ces images sont variés: divinités protectrices, gardiens des portes, scènes de théâtre tirées du répertoire traditionnel de l'opéra chinois, images auspicieuses illustrant formules de souhaits...

Le sous-fonds est constitué de 177 unités de description réunissant des images issues principalement de quatre centres de production en Chine:

  1. Yangjiabu 楊家埠 (Weifang 濰坊, Shandong 山東);

  2. Zhuxian 朱仙 (Kaifeng 開封, Henan 河南);

  3. Yangliuqing 楊柳青 (Tianjin 天津);

  4. Tantou 灘頭 (Longhui 隆回, Hunan 湖南).

Messagers à cheval avec acolytes [double]

Xylographie multicolore double. Quatre pièces (deux couples spéculaires) de messagers à cheval se font face, chacun suivi d'un homme portant une bannière. Au-dessous, un homme guide trois chevaux qui tirent un char.

S'agit-il de zhima 紙馬 (papier d'offrande)?

L'ensemble est signé de l'atelier de 天成 (Tian Cheng) et frappé d'un sceau rouge en écriture sigillaire: 朱仙鎮木板年畫博物館 (Zhuxian zhen muban nianhua bowuguan) indiquant que l'œuvre appartenait vraisemblablement au Musée des estampes du Nouvel An de Zhuxian (Kaifeng, Henan).

La feuille comporte deux fois deux estampes du même modèle qui ont pour vocation d'être séparées pour être vendues individuellement.

Trois personnages masculins [double]

Xylographie multicolore double. Scène non identifiée composée d’un groupe de trois personnages: un officiel suivi de son serviteur font face à un personnage barbu âgé. Ce dernier tend une sorte de parasol au-dessus de la tête de l'officiel, tout en exécutant un geste de sa main gauche envers lui.

L'ensemble est signé de l'atelier de 天成 (Tian Cheng) et frappé d'un sceau rouge en écriture sigillaire: 朱仙鎮木板年畫博物館 (Zhuxian zhen muban nianhua bowuguan) indiquant que l'œuvre appartenait vraisemblablement au Musée des estampes du Nouvel An de Zhuxian (Kaifeng, Henan).

La feuille comporte deux estampes du même modèle qui ont pour vocation d'être séparées pour être vendues individuellement.

二進宮 [双] | Er jin gong [double]

Xylographie multicolore double représentant une scène du dernier acte 《二進宮》 (Er jin gong, "La deuxième venue au Palais"), de l'opéra traditionnel de Pékin,《龍鳳閣》 (Longfeng ge, "Le pavillon du dragon et du phœnix").

L'ensemble est signé de l'atelier de 天成 (Tian Cheng) et frappé d'un sceau rouge en écriture sigillaire: 朱仙鎮木板年畫博物館 (Zhuxian zhen muban nianhua bowuguan) indiquant que l'œuvre appartenait vraisemblablement au Musée des estampes du Nouvel An de Zhuxian (Kaifeng, Henan).

La feuille comporte deux estampes du même modèle qui ont pour vocation d'être séparées pour être vendues individuellement.

劉晨阮肇悞入天台 | Liu Chen et Ruan Zhao et les femmes (immortelles) sur le mont Tiantai [double]

Xylographie multicolore double. Cette scène festive est composée d’un groupe de personnages: deux hommes jouent de la musique tandis que deux femmes font voler des cerfs-volants. L'inscription en haut de la composition: 天台山風曾計, 劉阮悞入天台 (Tiantai shan feng ceng ji, Liu Ruan wu ru Tiantai) nous indique que l'image fait allusion à l'histoire de Liu Chen 劉晨 et Ruan Zhao 阮肇 qui, en 62 de notre ère, rencontrent deux femmes (immortelles) et passent six mois avec elle sur la montagne Tiantai. Pris de nostalgie, Liu et Ruan décident de rentrer et ils comprennent alors qu'ils ont passé beaucoup de temps sur la montagne.

L'ensemble est signé de l'atelier de 天成 (Tian Cheng) et frappé d'un sceau rouge en écriture sigillaire: 朱仙鎮木板年畫博物館 (Zhuxian zhen muban nianhua bowuguan) indiquant que l'œuvre appartenait vraisemblablement au Musée des estampes du Nouvel An de Zhuxian (Kaifeng, Henan).

La feuille comporte deux estampes du même modèle qui ont pour vocation d'être séparées pour être vendues individuellement.

加官進祿 [右] | Jiaguan jinlu [droite]

Xylographie en couleurs représentant un officier céleste portant une robe décorée des figures des Huit Immortels 八仙 (ba xian). Il tient le sceptre “ruyi” 如意 de la main gauche, et un plateau sur lequel se trouve un petit officier céleste et un cerf 鹿 (lu) de la main droite. Il est accompagné d'un enfant portant une lanterne en forme de lotus, symbole auspicieux. Cette représentation illustre la formule 加官進祿 (jiaguan jinlu) qui signifie "obtenir une promotion". L'estampe 年畫 (nianhua) forme un diptyque avec son pendant de gauche, destiné à être collée en célébration du Nouvel An. L'ensemble est signé de l'atelier de Tian Cheng 天成老店 (Tian Cheng laodian) du village de Zhuxian 朱仙 (Kaifeng, Henan) et frappé du sceau rouge en écriture sigillaire: 朱仙鎮木板年畫博物館 (Zhuxian zhen muban nianhua bowuguan) indiquant que l'œuvre appartenait vraisemblablement au Musée des estampes du Nouvel An de Zhuxian.

加官進祿 [左] | Jiaguan jinlu [gauche]

Xylographie en couleurs représentant un officier céleste portant une robe décorée des figures des Huit Immortels 八仙 (ba xian). Il tient le sceptre “ruyi” 如意 de la main droite, et un plateau sur lequel se trouve un petit officier céleste et un cerf 鹿 (lu) de la main gauche. Il est accompagné d'un enfant portant une lanterne en forme de lotus, symbole auspicieux. Cette représentation illustre la formule 加官進祿 (jiaguan jinlu) qui signifie "obtenir une promotion". L'estampe 年畫 (nianhua) forme un diptyque avec son pendant de droite, destiné à être collée en célébration du Nouvel An. L'ensemble est signé de l'atelier de Tian Cheng 天成老店 (Tian Cheng laodian) du village de Zhuxian 朱仙 (Kaifeng, Henan) et frappé du sceau rouge en écriture sigillaire: 朱仙鎮木板年畫博物館 (Zhuxian zhen muban nianhua bowuguan) indiquant que l'œuvre appartenait vraisemblablement au Musée des estampes du Nouvel An de Zhuxian.

四霸天 | Si ba tian

Xylographie multicolore représentant quatre personnages masculins. Ils sont désignés par les inscriptions comme étant 賀天保 (He Tianbao), 黄天霸 (Huang Tianba), 吳天球 (Wu Tianqiu [武天虬]) et 胡天刁 (Pu Tiandiao [撲天雕]), quatre frères jurés connus comme "Les quatre hégémons du Jiangnan" (江南四霸天, Jiangnan si ba tian), un opéra traditionnel de l'époque des Qing (1644-1911).

大吉大利 [右] | Grande chance, grands profits [droite]

Xylographie en couleur. Un personnage masculin tenant une pivoine, chevauche un grand coq dont une patte repose sur un sceptre “ruyi” 如意, symbole auspicieux. Le coq 雞 (ji), animal annonçant le lever du soleil, renvoie à l’idée d’alternance entre jour 日 (ri) et nuit 月 (yue), ainsi qu'au caractère 吉 (ji) qui désigne la chance, et dont il est homonyme. Cette estampe (droite) forme un diptyque avec son pendant (gauche), illustrant la formule 大吉大利 (daji dali) souhaitant chance et profits à la maisonnée qui affiche la paire sur ses portes et fenêtres.

La production est signée de l'ancien atelier de Tian Cheng de Zhuxian 朱仙 (Kaifeng, Henan): 天成老店 (Tian Cheng laodian).

大吉大利 [左] | Grande chance, grands profits [gauche]

Xylographie en couleurs. Un personnage masculin tenant une pivoine, chevauche un grand coq dont une patte repose sur un sceptre "ruyi" (如意), symbole auspicieux. Le coq 雞 (ji), animal annonçant le lever du soleil, renvoie à l’idée d’alternance entre jour 日 (ri) et nuit 月 (yue), ainsi qu'au caractère 吉 (ji) qui désigne la chance, et dont il est homonyme. Cette estampe (gauche) forme un diptyque avec son pendant (droite), illustrant la formule 大吉大利 (daji dali) souhaitant chance et profits à la maisonnée qui affiche la paire sur ses portes et fenêtres.

La production est signée de l'ancien atelier de Tian Cheng de Zhuxian 朱仙 (Kaifeng, Henan): 天成老店 (Tian Cheng laodian).

Résultats 1 à 10 sur 37