Affichage de 191 résultats

Description archivistique
Asie orientale
Options de recherche avancée
Aperçu avant impression Affichage :

天官賜福 | L'officier céleste distribue le bonheur

Xylographie en couleurs d'un personnage masculin en robe et coiffe mandarinale, entouré d'objets s'apparentant au mobilier intérieur d'un lettré. Il présente un rouleau ouvert inscrit de la formule: 天官賜福 (tian guan cifu) qui signifie que le gouvernement céleste distribue le bonheur. L'officier céleste est accompagné d'un enfant portant une grenade sur un plateau. Ils sont tous les deux tournés vers la droite pour faire face à une autre image, formant ainsi un diptyque d'estampes du Nouvel An 年畫 (nianhua).

L'estampe sur fond vert à motif nuageux est typique de la production de Yangliuqing 楊柳青 dans la municipalité de Tianjin.

天河配 [双] | Tian he pei [double]

Xylographie multicolore double réunissant Niu Lang 牛郎 (le Bouvier) et Zhi Nü 織女 (la Tisserande). Tirée de la légende du folklore chinois, cette histoire raconte l'amour impossible entre deux amants transformés en étoiles. Niulang, bouvier devenu Altaïr, et Zhinü, fée devenue Véga, sont séparés par la Voie lactée. Mais ils parviennent à se réunir une fois par an, le 7ème jour du 7ème mois (jour du Qixi 七夕), grâce au pont construit par le vol des pies émues par leur amour inaltérable.

L'ensemble est signé de l'atelier de 天成 (Tian Cheng) et frappé d'un sceau rouge en écriture sigillaire: 朱仙鎮木板年畫博物館 (Zhuxian zhen muban nianhua bowuguan) indiquant que l'œuvre appartenait vraisemblablement au Musée des estampes du Nouvel An de Zhuxian (Kaifeng, Henan).

La feuille comporte deux estampes du même modèle qui ont pour vocation d'être séparées pour être vendues individuellement.

寿州城 | La ville de Shouzhou

Xylographie en couleurs représentant la traversée héroïque de Liu Jinding 劉金定, à cheval, avec son épée, dans la ville de Shouzhou 寿州 (dans l'actuelle province de l'Anhui). Le roi Zhao Kuangyin 趙匡胤, futur empereur Song Taizu 宋太祖 (r. 960-976), captif des Tang du Sud (937-975) à Shouzhou, fut sauvé par la femme général Liu Jinding qui fit lever le siège de la ville. Celle-ci est figurée en guerrière, tandis que Zhao Kuangyin, au visage rouge, se tient à côté d'un mandarin au-dessus de la muraille inscrite des caractères de la ville de Shouzhou: 寿州城 (Shouzhou cheng).

L'ensemble de la composition est signé de l'atelier de Tian Cheng 天成 du village de Zhuxian 朱仙 (Kaifeng, Henan) et frappé d'un sceau rouge en écriture sigillaire: 朱仙鎮木板年畫博物館 (Zhuxian zhen muban nianhua bowuguan) indiquant vraisemblablement que l'œuvre appartenait au Musée des estampes du Nouvel An de Zhuxian.

將帥門神 | Maréchaux, esprits en gardiens des portes

Xylographie en couleurs représentant des maréchaux, esprits gardiens des portes. Sur la base des couleurs de leurs visages, nous savons qu'il s'agit de Qin Shubao 秦叔寶 (zi de Qin Qiong 秦瓊) et Yuchi Gong 尉遲恭 (zi Jingde 敬德) sur la même estampe. Dépourvus de leurs armes, ils sont figurés souriants, chacun portant un panier; les caractères 將 jiang et 帥 shuai sont apposés sur leurs coiffes. Les deux généraux de la dynastie des Tang (618-907) divinisés en gardiens des portes 門神 (menshen) forment un diptyque destiné à être collé en célébration du Nouvel An.

Cette estampe 年畫 (nianhua) est typique de la production de l'atelier de Gao Lamei 高腊枚 de la ville de Tantou 滩头 dans la province du Hunan 湖南.

將帥門神 [右] | Maréchaux, esprits en gardiens des portes [droite]

Xylographie en couleurs représentant un maréchal esprit gardien des portes. Sur la base de la couleur de son visage, on sait qu'il s'agit de Qin Qiong 秦瓊 (zi Shubao 叔寶). Il forme un duo avec Yuchi Gong 尉遲恭 (zi Jingde 敬德), tous deux généraux de la dynastie des Tang (618-907) divinisés en gardiens des portes 門神 (menshen). Ici, Qin Shubao est figuré en maréchal céleste comme le caractère 帥 shuai sur sa coiffe l'indique. Il n'est pas armé et porte un panier; un acolyte plus jeune se cache derrière lui. Qin Shubao est associé à son pendant (Yuchi Gong) avec qui il forme un diptyque destiné à être collé sur les portes en célébration du Nouvel An.

Cette estampe 年畫 (nianhua) est typique de la production de l'atelier de Gao Lamei 高腊枚 de la ville de Tantou 滩头 dans la province du Hunan 湖南.

將帥門神 [右] | Maréchaux, esprits en gardiens des portes [droite]

Xylographie en couleurs représentant un maréchal esprit gardien des portes. Sur la base de la couleur de son visage, on sait qu'il s'agit de Qin Shubao 秦叔寶 (zi de Qin Qiong 秦瓊). Il forme un duo avec Yuchi Gong 尉遲恭 (zi Jingde 敬德), tous deux généraux de la dynastie des Tang (618-907) divinisés en gardiens des portes 門神 (menshen). Ici, Qin Shubao est figuré en maréchal céleste comme le caractère 帥 shuai sur sa coiffe l'indique. Il n'est pas armé et porte un panier; un acolyte plus jeune se cache derrière lui. Qin Shubao est associé à son pendant (Yuchi Gong) avec qui il forme un diptyque destiné à être collé sur les portes en célébration du Nouvel An.

Cette estampe 年畫 (nianhua) est typique de la production de l'atelier de Gao Lamei 高腊枚 de la ville de Tantou 滩头 dans la province du Hunan 湖南.

將帥門神 [左] | Maréchaux, esprits en gardiens des portes [gauche]

Xylographie en couleurs représentant un maréchal esprit gardien des portes. Sur la base de la couleur de son visage, on sait qu'il s'agit de Yuchi Gong 尉遲恭 (zi Jingde 敬德). Il forme un duo avec Qin Shubao 秦叔寶 (zi de Qin Qiong 秦瓊), tous deux généraux de la dynastie des Tang (618-907) divinisés en gardiens des portes 門神 (menshen).

Ici, Yuchi Gong est figuré en maréchal céleste comme le caractère 將 jiang sur sa coiffe l'indique. Il n'est pas armé et porte un panier; un acolyte plus jeune se cache derrière lui. Yuchi Gong est associé à son pendant (Qin Shubao) avec qui il forme un diptyque destiné à être collé sur les portes en célébration du Nouvel An.

Cette estampe 年畫 (nianhua) est typique de la production de l'atelier de Gao Lamei 高腊枚 de la ville de Tantou 滩头 dans la province du Hunan 湖南.

將帥門神 [左] | Maréchaux, esprits en gardiens des portes [gauche]

Xylographie en couleurs représentant un maréchal esprit gardien des portes. Sur la base de la couleur de son visage, on sait qu'il s'agit de Yuchi Gong 尉遲恭 (zi Jingde 敬德). Il forme un duo avec Qin Qiong 秦瓊 (zi Shubao 叔寶 ), tous deux généraux de la dynastie des Tang (618-907) divinisés en gardiens des portes 門神 (menshen). Accompagné de son acolyte, il tient un panier dans les deux mains; un caractère 將 est maladroitement tracé sur sa coiffe.

年年有餘 [右] | Nian nian you yu [droite]

Image droite d'une paire d'estampes du Nouvel An 年畫 (nianhua) inscrites de la formule de bon augure 年年有餘 (nian nian you yu; "de l'abondance année après année") et illustrée dans un style dynamique par un enfant tenant un poisson 魚 (yu). L'œuvre porte une inscription en partie inférieure: 濰線西杨家埠年畫 (Wei xian xi Yangjiabu nianhua) indiquant qu'il s'agit d'une estampe de la partie Ouest du village de Yangjiabu, du district de Weifang (濰坊).

杨洛书 (Yang Luoshu)

Résultats 51 à 60 sur 191