Affichage de 191 résultats

Description archivistique
Asie orientale
Options de recherche avancée
Aperçu avant impression Affichage :

秦 (駘), 閔 (齊伋) : 集古印篆六書通 | Tai (Hata), Bin (Seikyū) : Shūko inten rokushotsū

( 江戸 : 小川彦九郎 , [1775]).
(Edo : Ogawa Hikokurō, [1775]).
Manuels pour l'étude des caractères japonais, certains imprimés en écriture sigillaire..

  • vol. 1, 39 pages.
  • vol. 2, 37 pages.
  • vol. 3, 31 pages.
  • vol. 4, 18 pages.
    Un feuillet représentant les diverses clés d'écriture de la langue japonaise, manuscrit, est encollé à la couverture supérieure du vol. 1.

Tambours de bronze conservés par les musées

Estampages, études, photographies des tambours annamites et chinois conservés aux musées Sarraut et Guimets (1901-1954, s.d.), correspondance (juillet 1936), catalogue en allemand de la collection préhistorique édité par le service photo et microfilm de reprographie (1941).

Collection Arrault-Bussotti - Imagerie populaire chinoise

  • FR EFEO IPC
  • Fonds
  • 1986-2002

La collection réunie comporte six grandes catégories de documents en lien avec la production d’imagerie populaire traditionnelle chinoise. Ainsi, l’on retrouve répartis principalement en six sous-fonds:

  1. "Vêtements des Dieux": représentations individuelles de divinités sur papier 相依 (xiangyi) pouvant être exposées les unes à côté des autres pour constituer un panthéon ou un autel provisoire lors de cérémonies rituelles. Ces effigies étaient alors brûlées en fin d'usage, ce qui les rapprochent dans leur fonction des papiers d'offrandes.

  2. Imagerie populaire: ensemble d’images populaires constituées d'estampes du Nouvel An 年畫 (nianhua) et de papiers découpés 剪紙 (jianzhi), aux fonctions décorative et auspicieuse et à coller lors des festivités de la fête du Printemps 春節 (chunjie).

  3. Papiers d’offrandes: variété de papiers à brûler pour l'envoi d'offrandes aux défunts de l'au-delà et aux divinités du Ciel. Ces papiers prennent la forme d'imprimés (simples feuillets avec impressions de vœux et formules de bon augure, faux papier-monnaie...), ou encore de papiers pliés (lingots 元寶 yuanbao d'or, cochon...).

  4. Planches xylographiques: planches en bois gravées servant à l’impression des estampes sur papier. Certaines planches en bois de la collection se présentent avec une plaque de métal gravée sur leur surface selon le procédé moderne de galvanoplastie. Des outils (pinceau brosse, tampon à frotter, moule à baton d'encre...) utilisés également dans le procédé d'impression accompagnent aussi ce sous-fonds. Enfin, des caractères mobiles complètent l'ensemble.

  5. Documentation photographique: ensemble de photographies illustrant la technique xylographique utilisée dans la production des estampes à Yangliuqing 楊柳青 (Tianjin 天津), et dont une des estampes montrée en phase de production se trouve achevée dans le sous-fonds d'Imagerie populaire.

  6. Recueils d'estampes: "catalogues visuels" rassemblant des modèles d’estampes.

Arrault, Alain (1960-...)

Imagerie populaire

Produits notamment pour la fête du Printemps 春節 (chunjie), ces documents iconographiques sont des estampes du Nouvel An 年畫 (nianhua) ou des papiers découpés 剪紙 (jianzhi).

Imprimées à partir d'un procédé xylographique sur papier, les images en couleurs des nianhua, parfois rehaussées au pinceau, étaient destinées à être collées sur les portes et les murs en célébration des festivités de la nouvelle année. De même, les jianzhi étaient affichés aux portes, murs et fenêtres pour leurs aspects décoratif et symbolique.

Les thèmes abordés par ces images sont variés: divinités protectrices, gardiens des portes, scènes de théâtre tirées du répertoire traditionnel de l'opéra chinois, images auspicieuses illustrant formules de souhaits...

Le sous-fonds est constitué de 177 unités de description réunissant des images issues principalement de quatre centres de production en Chine:

  1. Yangjiabu 楊家埠 (Weifang 濰坊, Shandong 山東);

  2. Zhuxian 朱仙 (Kaifeng 開封, Henan 河南);

  3. Yangliuqing 楊柳青 (Tianjin 天津);

  4. Tantou 灘頭 (Longhui 隆回, Hunan 湖南).

金山寺 [白蛇傳] | Le temple de Jinshan [La Légende du Serpent Blanc]

Scène fluviale de l'intervention de Bai Suzhen 白素貞 et Xiao Qing 小青 pour libérer Xu Xian 許先 du moine gardien Fa Hai 法海 lors de la Fête des bateaux-dragons, au temple de Jinshan 金山 (Montagne d’or), tirée de la légende du Serpent Blanc (白蛇傳, Baishe zhuan). Le titre est indiqué en haut de l'image.

杨洛书 (Yang Luoshu)

二月二,龍抬頭 | Fête du "Longtaitou"

Scène iconographique liée à la fête agricole du "Longtaitou" (龍抬頭, littéralement "lever de la tête du dragon") au deuxième jour du deuxième mois (二月二) selon le calendrier luni-solaire chinois. Une inscription se trouve en partie supérieure: 二月二,龍抬頭,萬岁皇爷(使)金牛,娘娘来送饭,黎民天下收 (eryueer, long taitou, wansui huangye (shi) jin niu, niangniang lai song fan, limin tianxia shou; "Le deuxième jour du deuxième mois, le dragon lève sa tête: dix mille ans à l'empereur et son boeuf en or, son épouse vient apporter du riz et le peuple en fait la récolte").

杨洛书 (Yang Luoshu)

秦叔寶、尉遲恭門神 [右] | Qin Shubao et Yuchi Gong en gardiens des portes [droite]

Xylographie en couleurs représentant Qin Shubao 秦叔寶 (zi de Qin Qiong 秦瓊), comme indiqué par l'inscription en haut à gauche. Il forme un duo avec Yuchi Gong 尉遲恭 (zi Jingde 敬德), tous deux généraux de la dynastie des Tang (618-907) divinisés en gardiens des portes 門神 (menshen).

Ici, Qin Shubao, en position martiale, est figuré debout, accompagné d'un personnage de petite taille à dos de qilin 麒麟. Ce personnage à l'aspect enfantin tient dans une main un orgue à bouche 笙 (sheng, homophone du caractère 升 de l'avancement), et dans l'autre une enseigne représentant la carrière publique. Les épées, attributs du général, brandies par ce dernier, soulignent son visage imposant et encadrent le coin supérieur droite de la composition. Qin Shubao est tourné vers la gauche, faisant face à son pendant (Yuchi Gong) avec qui il forme un diptyque destiné à être collé sur les portes en célébration du Nouvel An.

Cette estampe 年畫 (nianhua) est typique de la production de l'atelier de Gao Lamei 高腊枚 de la ville de Tantou 滩头 dans la province du Hunan 湖南, comme l'indique l'inscription en bas du personnage: 湖南隆回滩头高腊枚出品 (Hunan Longhui Tantou Gao Lamei chupin, produit de Gao Lamei à Tantou, Longhui dans le Hunan).

Résultats 1 à 10 sur 191